Wunnen

Wunnen Luxembourg
Press release
Published on wednesday january 31st 2024

JLL dresse le bilan sur l’immobilier d’entreprise en 2023

Le 25 janvier 2024, JLL, un des leaders internationaux en immobilier d’entreprise, a dressé le bilan de l’année 2023 pour le marché des bureaux à Luxembourg et pour l’investissement en immobilier.

En 2023, le marché des bureaux au Luxembourg a été marqué par une activité exceptionnellement faible, incitant les propriétaires à se réinventer sous l'influence des défis ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). Les décisions des occupants ont été particulièrement lentes, entraînant un recul significatif de la prise en occupation, chutant de 17% à environ 176 000 m², avec une baisse plus marquée de 31% dans le nombre de transactions, totalisant seulement 172 deals.

Quelques acquisitions majeures ont toutefois embelli les chiffres, notamment la prise en occupation par KPMG de 31 000 m² dans le projet Kronos et par le Parlement Européen de 30 000 m² dans son nouvel immeuble Konrad Adenauer. Les biens neufs, âgés de moins de 5 ans, ont été particulièrement prisés, représentant 66% de la prise en occupation.

La disponibilité de bureaux a augmenté, mais reste inférieure à la moyenne européenne. Le taux de vacance à Luxembourg est passé de 3,5% à 4,2%, avec une augmentation notable dans les quartiers périphériques et à Esch/Belval. Les coûts de construction élevés et la rareté des biens neufs ont entraîné une hausse des loyers dans plusieurs quartiers. A l’échelle européenne, la vacance locative à Luxembourg reste très raisonnable, la moyenne étant de 7,7%.

Sur le marché de l'investissement, l'année 2023 a été la plus basse depuis dix ans, avec un volume transactionnel estimé à 531 millions d'euros, en baisse de 39% par rapport à l'année précédente. Les taux d'intérêt élevés ont augmenté les coûts de financement, et les investisseurs ont préféré diversifier leurs portefeuilles, réduisant ainsi la part de l'immobilier. Les rendements des bureaux "prime" ont augmenté de 3,9% à 4,75%, entraînant une baisse de 28% des prix de vente des immeubles de bureaux "prime" en deux ans.

2024 est prévu comme une année plus prometteuse, avec une détente prévue sur les taux d'intérêt, ouvrant des opportunités attractives pour les investisseurs. La confiance des investisseurs devrait également se rétablir, notamment en raison du retour des employés au bureau après une période de télétravail généralisé dans le monde. En conclusion, bien que 2023 ait été une année à oublier en raison de sa faiblesse globale, elle restera marquée par des changements significatifs sur le marché immobilier luxembourgeois.

Go to this page :
https://www.wunnen-mag.lu/en/w/article/1515.htm
QR Link