Inscription à la newsletter :

16.09.2013

Walden : la forêt comme si vous y étiez


Walden est un livre qui ne laisse personne indifférent. A la rédaction, nous étions partagés, c’est tout dire, certains ont aimé, d’autres ont trouvé la chose quelque peu désarmante. L’ouvrage de Robert Hornung se présente comme un livre-objet d’art imposant, qui, sur 1000 pages et sans aucune ligne de commentaire, déploie, sur un mode presque hypnotique, feuillages, troncs d’arbres et sentiers boisés. Des photos de forêts ? Non, des photos d’une forêt, d’une portion du Bambësch que le photographe a arpentée durant un cycle de quatre saisons, de juin 2011 à 2012, et dont il a tenu à capter l’essence, les vibrations, les lumières, les clairs-obscurs … On croise très peu de monde sur ces pages, parfois juste le chien du photographe, parfois aussi, très rarement, l’une ou l’autre étonnante figure, mais nous ne vous en disons pas plus, à vous de chercher…
Walden peut être vu et ressenti de différentes manières. Sur le plan artistique, on peut y voir un hommage à Henry David Thoreau, qui au 19e siècle vécut de façon primitive dans une hutte pendant deux ans dans la forêt à quelques kilomètres du village Walden en Massachusetts. Ou encore à Georges Perec, qui en 1974 s’installa pendant trois jours place Saint-Sulpice à Paris et s’efforça de prendre note de tout ce qu’il voyait. De cette expérience naquit le livre « Tentative d’épuisement d’un lieu parisien ». Robert Hornung a-t-il voulu « épuiser » ce lieu de nature, ce Bambësch, en essayant de tout saisir de lui, sans imposer une quelconque vision d’artiste, en prenant cash son désordre, sa monotonie, ses brumes et ses murmures ? Loin de toute analyse, Walden peut être expérimenté comme un livre-promenade qui exhale à travers les pores de ses pages les senteurs de la forêt et qui nous rappelle combien celle-ci est belle, délicate et vivante. Après Walden, il se peut bien que plus jamais vous ne traversiez une forêt sans repenser au livre de Robert Hornung.

Titre : « Walden »
Auteur photographe : Robert Hornung
1000 pages
Editeur : egb – www.egb.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu