Editorial

J’aime. Je n’aime pas.
L’architecture et l’urbanisme nous concernent tous, même si nous ne sommes pas des professionnels ou des spécialistes actifs dans ces domaines. Tout objet bâti, public ou privé, toute infrastructure créée ou modifiée, toute tour ou toute route érigée – tout en ayant des raisons d’être parfaitement justifiées aux yeux de ses donneurs d’ordre ou réalisateurs - a un impact sur beaucoup d’autres personnes - qu’il s’agisse d’utilisateurs directs ou d’observateurs pour qui ces structures bâties sont autant d’éléments qui ponctuent leur environnement quotidien. Lire l'article