Inscription à la newsletter :

07.06.2010

Cinéma et architecture: la Villa Malaparte



Sans peut-être qu'on s'en rende compte, l'architecture a façonné nos rêves de cinéphile les plus profonds. Ansi, le film mythique de Jean-Luc Godard "Le Mépris" est inéluctablement lié aux décors de l'île de Capri et plus spécifiquement à la superbe villa du producteur américain interprété par Jack Palance, où se retrouvent Brigitte Bardot et Michel Piccoli.
Il s'agissait en fait de la Villa Malaparte, érigée sur un des plus beaux sites naturels au monde, à flanc de falaise au bord de la Méditerranée. La demeure fut conçue en 1937 par l'architecte Adalberto Libera pour répondre à la demande de l'écrivain Italien Curzio Malaparte. Sa construction s'étala de 1937 à 1942.
La villa fut longtemps abandonnée après la mort de Curzio Malaparte. Très endommagée par le temps et par le vandalisme, elle perdit même son somptueux poêle en céramique. Dans les années 1980-1990, elle bénéficia d'un important programme de restauration.
La villa fut laissée en héritage par l'écrivain à la République populaire de Chine. Le legs fut contesté par la famille de Malaparte. C'est le petit-neveu, Niccolo Rositani, qui fut l'artisan de la restauration de la villa, à laquelle contribuèrent également de nombreux industriels italiens.

La villa est un parallélépipède de maçonnerie rouge entaillé par un monumental escalier en pyramide inversée conduisant au toit-solarium. Un mur blanc en courbe libre se déroule sur le toit. La villa est implantée sur une falaise abrupte, 32 mètres au-dessus de la Méditerranée, et domine le golfe de Salerne. L'accès à la propriété n'est possible qu'à pied depuis Capri ou par la mer grâce à un escalier taillé dans le rocher.
Trop volumineux pour quitter l'édifice, la majeure partie du mobilier original est toujours dans la villa. La baignoire de marbre de la chambre de la maîtresse de l'écrivain est toujours en état de marche. Sa chambre et son bureau bibliothèque sont également intacts.

La villa est devenue un lieu d'étude pour les architectes et les amateurs du monde entier. Divers évènements culturels se tiennent également sur le site.
L'accès de la villa exige de traverser l'île. Les dernières 20 minutes de marche traversent un domaine privé appartenant à la Fondation Ronchi. Le trajet représente une heure et demie de marche à partir de la Piazzetta de Capri, au sommet du funiculaire de Marina Grande. La villa est également accessible par la mer, uniquement par temps calme car les rochers affleurants rendent l'accostage dangereux. Un escalier de 99 marches conduit de la côte à la villa.
Source: fr.wikipedia.org
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu