Inscription à la newsletter :

Article publié le 7 décembre 2007 - Wunnen n° 4 - décembre-janvier 2007

07.12.2007

Une baisse de l’activité en 2005

Statistiques sur les bâtiments achevés

Le STATEC vient de publier dans son Bulletin n° 10/2007 les résultats de la statistique des bâtiments achevés de l’année 2005. Il en ressort que le nombre de bâtiments achevés se situe en 2005 à 957 unités, ce qui représente une baisse de 12.8% par rapport à 2004. Les logements achevés n’ont été qu’au nombre de 1.979 (-8.2%). Par conséquent, le cap des 2.000 logements achevés annuellement n’a pas été franchi. Avec 621.000 m² respectivement 2.359.700 m³, la baisse par rapport à 2004, en termes de surface disponible (-0,9%) et de volume bâti (-0,2%), est moins prononcée. Les investissements globaux dans le bâtiment sont restés avec 929 millions d’euros, inférieurs de près de 23 millions à ceux totalisés
pour 2004.

Secteur résidentiel et semi-résidentiel en baisse


Le nombre de bâtiments réalisés en 2005 (906 objets), destinés entièrement ou pour une large part à l’habitation, a diminué par rapport à l’année précédente (1.047 objets). Le déclin du nombre de maisons unifamiliales se poursuit en 2005 avec seulement 724 unités achevées (-13,9%). Du côté des bâtiments résidentiels collectifs, le nombre d’immeubles réalisés s’est situé en 2005 à 181 unités, soit une baisse de 12,1% par rapport à 2004. Par contre, le nombre d’appartements achevés se stabilise avec 1.252 unités à des niveaux similaires à la moyenne du nombre d’appartements achevés annuellement sur la période 2000-2004 (1.245 unités). Le nombre de logements nouveaux créés pour 1.000 habitants est tombé à 4,3 en 2005 par rapport à 4,7 en 2004).
En ce qui concerne la surface disponible (383.300 m²) et le volume bâti (1.267.300 m³), les reculs ont été de respectivement 8,6% et 10,6%. Finalement, les investissements sont restés avec 475 millions d’euros en-dessous des investissements réalisés en 2004 (508 millions d’euros).

Secteur non-résidentiel presque inchangé


Dans le secteur non-résidentiel, les fluctuations d’une année à l’autre peuvent être prononcées en raison du nombre limité des réalisations et de la forte diversité des projets. En 2005, le nombre de projets menés à terme reste avec 51 proche de la situation connue en 2004 (50 projets). Du côté des surfaces utiles et des volumes bâtis, les réalisations de 2005 (respectivement 237.700 m² et 1.092.400 m³) surpassent celles de 2004 (207.300 m² et 946.800 m³). Les investissements dans le secteur non-résidentiel se sont chiffrés à 454 millions d’euros, soit une hausse de 10 millions d’euros par rapport à 2004.

Pour plus d’informations :
www.statistiques.public.lu/fr/publications/conjoncture/bulletinStatec/index.html

La version imprimée est disponible prochainement au STATEC, b.p. 304, L-2013 Luxembourg, tél.: 247-84219, fax 46 42 89, E-mail info@statec.etat.lu, au prix de 3.70 € (hors frais d’envoi).
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu