Inscription à la newsletter :

Article publié le 24 août 2007 - Wunnen n° 2 - août - septembre 2007

24.08.2007

Cuisine : technologie moderne

Des fours pour toutes les saveurs

Faire la cuisine aujourd’hui, c’est devenu une affaire d’extrêmes. Les jours de stress et de travail, on désire avant tout préparer des plats rapidement et facilement. Mais arrivé le week-end ou à l’orée d’occasions spéciales, on se met aux fourneaux pour concocter les mets les plus recherchés et délicieux. Face à ces nouveaux rythmes de vie, les technologies dans le domaine des cuisinières se doivent de répondre à toutes les attentes.

En ce qui concerne le four de cuisson par exemple, on voudrait à la fois qu’il soit beau, économe en consommation d’énergie, qu’il ait de bons dispositifs de sécurité et qu’il permette de tout cuire (viandes, poissons, pâtisseries, pains). Toutefois, avant de dépenser le prix fort pour acquérir le four le plus sophistiqué, il est utile de réfléchir à vos utilisations et besoins réels. Quelques critères importants sont à considérer, à commencer par le système de chauffe.

Traditionnel, micro-ondes ou vapeur ?


Dans le cas du four traditionnel, vous avez le choix entre deux systèmes de chauffe : la convection naturelle et la chaleur pulsée.
Alimenté par gaz ou électricité, le four à convection naturelle est le four le plus répandu dans les foyers depuis des dizaines d’années. La chauffe est effectuée simplement à l'aide d'une résistance située en haut et en bas de l'appareil. Simple d’utilisation, pas prétentieux en termes de haute technologie et accessible également à tous les budgets, il est amplement suffisant pour les plats essentiels de tous les jours. Il convient parfaitement pour les rôtis et les viandes rouges qui ont besoin d’une cuisson en surface. Un désavantage de ce type de four est le fait qu’il ne permet pas de cuire plusieurs plats en même temps sans que les odeurs se mélangent. Par ailleurs, il nécessite un temps de préchauffage important.
Le four traditionnel multifonction allie différents modes de cuisson. Outre la convection naturelle, il intègre aussi un système de chaleur tournante (également appelée brassée ou pulsée). Un ventilateur permet ainsi à l'air chaud de circuler et d'être projeté sur les aliments. Avec le four multifonction, vous pouvez cuisiner sur deux étages sans que les odeurs des plats se mélangent. Grâce à l’air qui circule, la cuisson des aliments se fait de façon homogène. Le temps de préchauffage est très court, voire inexistant sur certains modèles. L’économie d’énergie et la réduction des salissures constituent d’autres avantages non négligeables. Ce type de four sera particulièrement attrayant pour ceux qui aiment cuisiner et qui apprécient le fait de disposer de plusieurs modes de cuisson.

Le micro-ondes


Le micro-ondes a indéniablement révolutionné nos cuisines et nos habitudes alimentaires. Pratique, peu encombrant et doté de fonctions très étendues, le micro-ondes existe dans une infinité de modèles, convenant à tous les budgets.
Le micro-ondes de base, très accessible en termes de prix, convient pour des usages quotidiens de cuisson rapide, de décongélation et de réchauffage. C’est un appareil qui se présente comme un complément du four traditionnel. Les modèles avec grill permettent en plus de dorer vos plats et tartes. Cependant, au niveau de la cuisson, il ne remplace pas le four traditionnel qui donne un bien meilleur résultat. En vous basant sur des livres de recettes spéciales pour four à micro-ondes, vous pourrez malgré tout réussir des plats succulents.
On commence aussi à trouver sur le marché des fours à micro-ondes multifonctions qui combinent les fonctions micro-ondes, grill et convection traditionnelle. Ce genre d’appareil ‘trois en un’ est idéal pour ceux qui veulent gagner de la place et qui ne cuisinent qu’occasionnellement. Il permet d’enchaîner instantanément un programme de décongélation et de cuisson. Sa puissance sera cependant moins élevée que celle d’un vrai four. Ses dimensions réduites limiteront par ailleurs la taille des aliments.

Le four vapeur


Le four vapeur convient idéalement pour tous les adeptes d’une cuisine diététique qui conserve les vitamines et les sels minéraux des aliments pendant la cuisson. Encastrable, le four vapeur s’intègre parfaitement dans les cuisines modernes. Il permet de cuire, réchauffer, décongeler, blanchir et stériliser (ce qui est très pratique pour les biberons). En général, le four vapeur est équipé de plusieurs niveaux, permettant de cuire plusieurs plats à la fois (un étage pour les légumes, un étage pour la viande ou le poisson).

Les combinés


Certains fours proposent des modes de cuisson combinés. Alliant cuisson traditionnelle et vapeur, ils permettent des cuissons à basse température et ne dessèchent pas les aliments.
Ainsi, les trois modes de cuisson proposés par certains fours combi-vapeur – vapeur, air chaud ou combiné – permettent non seulement de cuire de différentes manières, mais aussi de réchauffer des assiettes, de décongeler des aliments, de maintenir au chaud les aliments sans les dessécher et même de faire lever les pâtes à pain ou à brioche grâce à la fonction étuve. La fonction combinée réunit les avantages de la cuisson vapeur, saine et respectueuse des aliments, et les atouts de la cuisson classique à air pulsé : viandes tendres et croustillantes, poissons fermes et fondants, brioches dorées, etc.

L’électronique à la rescousse des gourmets


De nombreux modèles de fours sont désormais équipés d’un programmateur. Très utile, celui-ci vous permet de fixer le début et/ou la fin de la cuisson. Avec un programmateur électronique, vous pouvez même choisir avec précision le moment du départ différé. L’électronique permet aussi une sélection automatique des modes de cuisson pour un résultat parfait. La gestion et la régulation électronique de la température assurent une température homogène et constante au degré près.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu