Inscription à la newsletter :

Article publié le 27 juin 2008 - Wunnen n° 8 - juillet-août 2008

27.06.2008

Agissons au lieu de subir

Éditorial

La part que nous consacrons dans nos budgets au logement ne cesse d’augmenter, quelle que soit notre situation, que nous soyons locataires ou propriétaires, que nous voulions acheter un bien ou entreprendre une nouvelle construction. Le renchérissement du crédit bancaire, le prix du terrain, le coût grandissant du gaz, de l’électricité et de l’eau, tout cela influe directement sur notre portefeuille et nous oblige à porter un autre regard sur notre habitat. Plus que jamais, il nous faut réfléchir et faire les bons choix. Agir positivement au lieu de subir passivement ces nouveaux fardeaux ou d’attendre qu’une solution nous tombe du ciel. Ainsi, avant même que le passeport énergétique ne devienne obligatoire, le bon sens nous commande de chercher des moyens pour que nos maisons ou appartements soient moins énergivores. Il s’agit d’une question d’économie d’argent, bien sûr, mais aussi de conscience environnementale. Les conseils existent, les aides de l’Etat aussi, mais la révolution de nos habitations passe aussi par notre disposition à faire des sacrifices. Peut-être, ou même probablement, nous faudra-t-il accepter de réajuster nos modes de consommation. Peut-être devrons-nous renoncer à certaines choses ou plaisirs qui jusqu’ici nous apparaissaient comme allant de soi. Mais tous les investissements que nous ferons en faveur de l’efficacité énergétique à long terme de notre logement seront des décisions que nous ne regretterons pas.
De leur côté, les pouvoirs publics essayent de mieux remplir leur mission d’intérêt public. Toute une palette d’aides et de subventions sont déjà en place pour aider les citoyens à adapter leurs logements aux nouveaux enjeux environnementaux. Par ailleurs, par le biais du pacte logement, le gouvernement espère contenir la hausse des prix et pouvoir ainsi mieux répondre aux besoins d’une population grandissante. Les avis sont certes très partagés quant à savoir s’il y parviendra. Nombreux sont ceux qui disent qu’il faut que le marché se régule de par lui-même et qu’une intervention accrue des acteurs publics ne fera qu’alourdir les procédures et monter les enchères. Après son approbation en première lecture par une majorité de députés le 11 juin 2008, le projet de loi pour la promotion de l’habitat, malgré ses opposants, semble cependant bien parti pour devenir le nouvel équipement de l’Etat et des Communes dans leur politique de logement dans les années à venir. Seuls le temps et les façons dont les nouveaux instruments (pacte logement, droit de préemption, emphytéose, taxes et mesures fiscales) seront utilisés détermineront l’efficacité des actions publiques.
Que ces quelques éléments de réflexion ne vous empêchent pas toutefois de passer de très bonnes vacances, avec beaucoup de détente et d’amitié. Nous espérons vous retrouver à la rentrée, avec notre prochain numéro qui sortira à la mi-septembre.

Paulo Lobo

rédacteur en chef
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu