Inscription à la newsletter :

Article publié le 4 novembre 2008 - Wunnen n° 10 - novembre-décembre 2008

04.11.2008

Les vraies richesses

Éditorial

Difficile au milieu de la tourmente actuelle d’affirmer quoi que ce soit de définitif. Personne n’est vraiment à même de dire ce qui va se passer. Ce qu’on peut faire, ce qu’on doit faire, c’est essayer de s’extraire des contextes émotionnels, réfléchir aux causes de la situation, trouver des repères et des énergies pour réagir avec sagesse et affirmer notre appartenance à la communauté des humains.
Tout le monde semble d’accord pour dire que la crise qui s’installe est le revers de toutes ces années dopées par une course à la croissance frénétique qui ne pouvait pas durer éternellement. A posteriori, on dénonce une création de richesse virtuelle et pernicieuse. Les investisseurs pariaient sur l’avenir et sur la confiance en cet avenir. Ils investissaient dans des produits, immobiliers et autres, en comptant sur leur renchérissement rapide. Sur la base de cette foi en une courbe ascendante infinie, et la richesse annoncée du futur, tout le monde (ou presque) s’est endetté pour aussi bien vivre une belle vie que s’assurer de beaux vieux jours. Aujourd’hui, on entend dire que tout le monde (ou presque) a vécu au-dessus de ses moyens… Mais ça a marché, tant que tout le monde y croyait. Il a suffi qu’une pièce de l’échiquier tombe pour que les fondements du système vacillent. L’extraordinaire fluidité électronique de l’information et des échanges a démultiplié à l’infini la crise de confiance et la crise de crédit.
Et maintenant ? Depuis des semaines, on nous matraque à coups de sinistrose. C’est sûr, il ne faut pas se voiler les yeux sur les difficultés et souffrances présentes et à venir. Mais si on considère que la croissance sur-vitaminée de ces dernières années n’était pas normale, qu’elle surévaluait des objets bien au-delà de leur réalité et qu’elle alimentait surtout l’écart entre riches et pauvres, alors ne pourrait-on pas espérer et travailler à un assainissement des choses, un nouveau départ pour une société plus équilibrée et juste ?
Des valeurs traditionnelles et fondamentales reviennent au premier plan : le travail, la solidarité, l’entreprise intelligente et raisonnée et un partage plus équitable des vraies « richesses », des modes de vie non pas revus à la baisse, mais revenus sur terre, sur des bases concrètes.
Peut-être nous faut-il tout simplement plus d’humilité, moins de sentiment de puissance. Nous ne contrôlons pas les événements, nous les vivons. Mais apprenons à les vivre dans le respect des uns et des autres, dans le respect de la planète et des ressources naturelles, dans un sourire de « jour nouveau qui se lève ».
Dans ce contexte, WUNNEN apporte sa petite pierre positive. Ainsi, nous vous invitons à venir nombreux à notre conférence du 4 décembre sur le thème ‘Crise immobilière au Luxembourg : mythe ou réalité ?’. Car en période de troubles, plus que jamais, il est bon de nous réunir et discuter. Comme l’a évoqué récemment Ingrid Betancourt : « chaque fois que des humains parlent, ils réinventent le monde ».
Enfin, dans ce numéro, nous vous proposons aussi un peu de rêve et d’enchantement avec quelques pages joliment habillées de fêtes. Puissions-nous trouver, dans ces jours suspendus de la fin d’année, le calme et le temps pour revaloriser les plus belles richesses que nous ayons : les êtres aimés, la famille, les amis, la vie.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu