Inscription à la newsletter :

Article publié le 7 décembre 2007 - Wunnen n° 4 - décembre-janvier 2007

07.12.2007

Remodelage d’un territoire

Belval 2007 : Etat des lieux

Belval 2007 : Etat des lieux
Le 20 novembre 2007, un an après l’ouverture au public du site de Belval, Agora, société de développement, a invité la presse à une visite des lieux. Objectif : dresser l’état d’avancement des différents chantiers
intégrés dans ce qu’il convient d’appeler « le plus grand projet de valorisation urbaine de la Grande Région ».
« 2007 a été marquée par l’évolution des réalisations sur le terrain, mais aussi par de nombreuses activités relatives aux nouveaux investissements publics et privés », a déclaré Vincent Delwiche, le directeur d’Agora, lors d’un parcours découverte en bus.
Les accès au site ont été améliorés. L’accès au futur quartier résidentiel de Belval nord est quasiment opérationnel pour permettre le démarrage des premières constructions de logement au début de 2008.
Sur la Terrasse des Hauts Fourneaux, le caisson du tunnel prévu pour relier l’autoroute au territoire français est achevé sur sa plus grande longueur. Quelques dizaines de mètres restent à réaliser au sud. Il s’agit de la section la plus délicate, la plus spectaculaire aussi, avec un percement sous les voies ferrées à hauteur de la future Gare.
Grâce à la réalisation de ce tunnel, un nouvel accès routier au sud du site pourra se greffer au boulevard ‘Porte de France’ qui longe l’immeuble de la Dexia et dont la prolongation devra être achevée en 2008. Cet accès routier desservira notamment le futur centre d’affaires du Square Mile et le Lycée technique de Belvaux.
Dans un tout autre registre, une partie des lignes à haute tension qui entourent le site ont été déviées et enterrées afin d’augmenter la qualité paysagère de l’ensemble et de permettre la réalisation du quartier de Belval Nord et de la future gare de Belval. Le réseau de chauffage urbain poursuit également son développement tentaculaire. Quelque 8 km de tuyaux à chaleur ont été posés. Une chaudière provisoire est en place depuis le mois d’avril en attendant l’arrivée de la chaleur fournie par la centrale d’Ehlerange. A terme, l’ensemble du site sera chauffé à partir de cette source d’énergie.
2007 aura également vu la réalisation de la déviation du ‘Wënschelbach’ en vue de son intégration future dans l’espace ouvert et verdoyant de la ‘Wassertreppe’ (escalier d’eau) située à la jonction des quartiers de Belval Nord et Sud.

Le site prend vie


Belval 2007 : Etat des lieux
Vincent Delwiche, directeur d'Agora, et Benoît Hocq, responsable communication, lors du parcours en bus
Vincent Delwiche a souligné l’équilibre des investissements publics et privés à Belval : « A côté du projet de la gare ferroviaire, d’autres projets publics sont actuellement à l’étude ou en cours de réalisation. Il en va ainsi du Lycée technique de Belvaux, prévu pour la rentrée 2011, du Centre Lippmann et de la Maison du Savoir, de la valorisation des hauts fourneaux, de la pépinière d’entreprises programmée pour 2012 et de nombreux autres projets ».
En ce qui concerne les investisseurs privés, les travaux des bâtiments Belvalplaza 2, Dexia II et le concept de ‘Gewerbeloft’ menés par l’association Tracol et INBC (premiers bâtiments projetés sur le quartier du Square Mile – dédiés principalement au monde des affaires et au logement) ont soit débuté, soit sont sur le point de le faire. Il en va également ainsi des premiers bâtiments d’habitation à Belval Nord. L’ensemble de ces investissements entre parfaitement dans la vision plurifonctionnelle du site. Belvalplaza 1, le futur centre multifonctionnel porté par la société Multiplan, est lui aussi soumis à ce principe. C’est la priorité d’Agora. Tout est en effet mis en œuvre pour réussir l’ouverture à l’automne prochain de ce grand complexe commercial et de loisirs qui offrira également 90 appartements. Ce projet s’annonce d’ores et déjà comme un succès : suivant Agora, deux semaines après la mise en vente des logements, 40% d’entre eux étaient déjà vendus.
En guise de conclusion, Vincent Delwiche a fait valoir qu’en 2007, Belval est devenu une véritable zone d’animation et d’attraction. Des manifestations comme le ‘Escher Stadlaf’, l’exposition ‘All we need’ et une série d’autres spectacles ont attiré des milliers de visiteurs et démontré que le site se prêtait à des utilisations diverses.

Belval 2007 : Place de l'université
La place de l'Université se transforme tout doucement en aire de promenade
Belval 2007 : Cheminées
Vue sur les deux grandes cheminées qui constituent des landmarks, des identificateurs de territoire
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu