Inscription à la newsletter :

14.09.2011

Une nouvelle gare ferroviaire sous le Pont Rouge

Une nouvelle gare ferroviaire sous le Pont Rouge
Le 12 septembre 2011, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, Claude Wiseler, a présenté le projet d’une nouvelle gare ferroviaire sous le Pont Rouge et d’un funiculaire de connexion au boulevard Kennedy.
L’ouvrage s’intègre dans la stratégie « MODU », un plan de développement qui englobe tous les aspects en termes de mobilité durable au Grand-Duché de Luxembourg et dans les régions transfrontalières. La nouvelle gare constituera une plateforme multimodale dans le péricentre de la capitale. Elle permettra, non seulement de connecter directement le plateau du Kirchberg au chemin de fer, mais également d’accéder au centre-ville, au Limpertsberg et au tram.
Le projet est composé de la construction :
- des quais et d’une plate-forme pour traverser les voies et afin d’accéder, soit au plateau de Kirchberg, soit au « Pfaffenthal » ;
- du système shuttle pour relier la gare train à l’arrêt tram « Fort Olizy », situé sur le boulevard Kennedy ;
- de la connexion du quartier du « Pfaffenthal » à la gare ferroviaire par un escalier fixe et un double ascenseur pour le transport des personnes à mobilité réduite.
Cette nouvelle gare permettra une connexion attractive au Kirchberg et aux quartiers du Glacis / Limpertsberg, voire de la place de l’Etoile et de la Ville Haute.
D’après un premier devis, les coûts de construction de la gare et du système shuttle sont estimés à 94 millions d’euros. Le projet ne se trouve pas en désaccord avec la préservation du patrimoine historique (UNESCO) de la Ville de Luxembourg.
La réalisation du projet se fera jusqu’en 2017, une échéance calquée sur celle de la première phase de la ligne du tram, qui reliera la Gare Centrale à Luxexpo en passant par la Ville Haute.

Six trains par heure

Le concept d’exploitation développé par les CFL prévoit une desserte de la gare ferroviaire avec 6 trains par heure et par sens entre Luxembourg-Gare et Kirchberg.
La desserte se fera, d’une part, par les trains en direction/provenance du Nord et, d’autre part, par le prolongement jusqu’à la gare Pont Rouge des trains en provenance de Thionville/Metz, d’Esch-sur-Alzette, de Pétange/Longwy, de Kleinbettingen/Arlon et de Wasserbillig/Trèves. Le projet de la gare Pont Rouge permettra ainsi à l’entièreté de la clientèle nationale et transfrontalière de bénéficier d’au moins une connexion directe au Kirchberg par heure sans devoir changer de train à Luxembourg-Gare.
Les premiers calculs d’exploitation laissent prévoir que les temps de parcours seront également considérablement réduits: les voyageurs venant du sud, de l’est ou de l’ouest du pays gagnent au moins 6 minutes s’ils descendent à la gare Pont Rouge pour prendre le tram à l’arrêt Fort Olizy vers la Luxexpo au lieu de le prendre déjà à la gare centrale. Pour les voyageurs venant du Nord du pays, le gain de temps est de près d’un quart d’heure puisqu’ils n’auront plus besoin de passer par la gare centrale.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu