Inscription à la newsletter :

27.11.2012

Table-ronde Neobuild : Certification – Parole aux maîtres d’ouvrage

Table-ronde Neobuild : Certification – Parole aux maîtres d’ouvrage
Communiqué de presse
Le 7 novembre dernier, plus de 80 personnes ont assisté à la table-ronde organisée par Neobuild, le pôle luxembourgeois d’innovation technologique de la construction durable, co-animé par le Centre de Recherche Public Henri Tudor. Pour cette première édition, Neobuild s’est intéressé à la certification « verte » des bâtiments, ce qui a attiré différents acteurs privés et publics. En donnant la parole aux maîtres d’ouvrage et aux maîtres d’œuvre, cette table-ronde a mis en avant des retours d’expériences sur les certifications présentes depuis peu au Luxembourg, notamment HQE (système français), DGNB (système allemand), BREEAM (système anglais) et VALIDEO (système luxembourgeois).

Les intervenants, Jonathan Dernelle (CLI), Tom Beiler (Beiler & François), Philippe Grisard (IKOGEST) et Remy Gerard (CDCL), ont expliqué le choix et la mise en œuvre de ces certifications dans leurs projets de construction respectifs. A travers leurs présentations, ils ont dévoilé des cas pratiques et des retours d’expérience. Pour clôturer la session de présentations, Alexis Sikora (IFSB) a introduit l’outil INDICATOR, développé par la société SECOLUX. Cet outil d’aide à la décision permet de réaliser des évaluations de performances en construction durable des bâtiments.

Suite à ces présentations, Laurent Rouach (Progena by PWC), spécialiste multi-certifications, a animé une session de questions/réponses permettant aux participants d’échanger avec les intervenants. Ces discussions ont montré l’intérêt du secteur pour la certification « développement durable » d’un bâtiment et la valeur ajoutée pour un bâtiment certifié. Des interrogations demeurent toutefois, notamment par rapport au coût et au retour sur investissement. Même si ces certifications ajoutent des contraintes supplémentaires dans un projet de construction, tout le monde a convenu que cette démarche devient incontournable pour le secteur de la construction et apporte une vraie valeur au projet. Les certifications incitent à mettre en place des pratiques intelligentes qui permettent aussi de faire des économies de fonctionnalité non négligeables. Néanmoins, même si les maîtres d’ouvrage sont convaincus de son intérêt, dans un marché de l’immobilier tendu, la certification « développement durable » d’un bâtiment ne pèse pas encore assez sur le choix du consommateur final. En effet, à prix égal la valeur « verte » ne fait pas toujours pencher la balance vers le bâtiment certifié. Ainsi, un des plus gros challenges pour la généralisation de ces certifications reste la sensibilisation des clients et utilisateurs finaux des bâtiments !

Pour Neobuild, cette première édition est une réussite par le nombre de participants et les débats initiés, qui prouvent que le sujet est une des préoccupations importantes du secteur.

Neobuild organise sa prochaine conférence sur le « Sans-fil dans les bâtiments » le jeudi 13 décembre et vous invite à découvrir le programme complet sur www.neobuild.lu.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu