Inscription à la newsletter :

20.10.2015

Communiqué de presse

Spectacle multisensoriel pour le nouveau musée ferroviaire belge Train World

Train World, le nouveau musée belge des chemins de fer, a ouvert ses portes le 25 septembre dernier après dix ans de travaux et un investissement de 25 millions d’euros. Lightemotion, bureau créatif de Montréal, a participé à la mise en lumière de cette nouvelle vitrine des chemins de fer d’hier, d’aujourd’hui et de demain, où sont exposées les plus belles pièces originales de la collection historique du pays.
La scénographie, conçue par l'auteur belge de bandes dessinées François Schuiten, en collaboration avec Expoduo, nous plonge dans un véritable univers théâtral et multisensoriel. La mise en scène des espaces et des objets devait être supportée par une mise en lumière exclusive. M. Schuiten a immédiatement fait appel aux services de l’équipe de Lightemotion, qui compte à son actif plus d’une vingtaine de projets d’expositions à l’international.
Le premier acte de cet « opéra du train » débute dans la gare de Schaerbeek, fleuron architectural ferroviaire belge et l’une des gares les plus anciennes du pays, située au cœur de l’Europe sur le tracé de la première ligne de chemin de fer mise en service entre Bruxelles et Malines. Elle est désormais reliée à un nouveau hangar industriel via le jardin ferroviaire.
Ce hangar de 8 000 m² renferme plusieurs halls d’expositions où l’on peut admirer plusieurs locomotives, dont le Pays de Waes, la plus ancienne locomotive à vapeur conservée d’Europe, un millier d’objets liés à l’univers ferroviaire, dessins et maquettes. La diversité et la différence d’échelle des objets exposés ont amené les créateurs de Lightemotion à utiliser des systèmes d’éclairage, des technologies architecturales et des applications inusitées.
« Il fallait sortir des sentiers battus. Nous avons utilisé, par exemple, des systèmes d’éclairage conçus pour l’extérieur afin d’obtenir la puissance et la durabilité souhaitée pour la mise en lumière des locomotives » explique François Roupinian, président, directeur design de Lightemotion. Le projet a nécessité plus de 2000 lampes aux DEL et aux halogénures métalliques, connus sous le nom de « Metalarc » et très utilisés dans les projecteurs de cinéma et théâtre. Chaque détail est précieusement embrassé par la lumière grâce à une étude approfondie des volumes exposés. Chaque source lumineuse a été choisie sur mesure, adaptée aux besoins et au contexte scénographique. Des simulations grâce à un logiciel 3D ont permis d’atteindre un niveau de précision inégalé pour la mise en lumière du projet.
L’éclairage est tantôt dramatique, tantôt vibrant, tantôt animé. Chaque hall d’exposition est unique et présente une variété d’ambiances tout au long du parcours du visiteur. L’espace, l’objet, la lumière, l’image et le son s’unissent pour créer une expérience multisensorielle afin de nous transporter dans l’univers ferroviaire belge, le réseau le plus ancien du continent européen.
www.trainworld.com
www.lightemotion.ca
Communiqué de presse v2com
Crédit photos : Marie-Francoise Plissart
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu