Inscription à la newsletter :

11.06.2013

Sortie Wunnen 34



L'édito: "Le grand bleu"



Il y a beaucoup de bleu dans ce numéro, à commencer par la couverture.
Bleu, la couleur du rêve, de la mer, du ciel, de l’évasion.
Ce bleu-là, on l’a trouvé à Remich, tiens la rivière et la frontière sont juste à côté.
Les autres couleurs de ce Wunnen 34e sont le rouge et le jaune. Couleurs chaudes, rappelant ce soleil qui nous manque tellement, mais que l’on veut croire à quelques enjambées aéronautiques du Luxembourg.
Il y a des couleurs donc dans ce numéro. C’est normal, c’est l’édition d’été. Il y a aussi beaucoup d’invitation au voyage.
Dans la maison de Brigitte et Daniel, nous devenons des explorateurs et nous avançons en scrutant le mystère de chaque objet, statue, figure.
À Remich, nous rêvons de l’Allemagne sur l’autre rive, et l’eau fuyante de la rivière nous relie à une Europe diffuse.
Le pont rouge d’Enrico Lunghi, avec sa forme élancée, nous projette en avant dans le futur, mais aussi dans un Luxembourg des années 1960 rayonnant de jeunesse et d’optimisme. Back to the future.
Le voyage pour se faire n’a souvent pas besoin d’un ticket d’avion ou de train. Le voyage, c’est aussi dans la tête que ça se passe, dans la tête au départ d’un objet, d’une couleur de mur, d’une forme. D’un élément déclencheur.
Et c’est ici qu’on reparle de déco, d’architecture et de design.
Harry et Camila font des objets en écoutant leur coeur, leur instinct
et le monde tout autour qui les entoure. Le voyage et le rêve n’ont
parfois besoin que d’une scène, d’une mise en éclairage et d’un
regard de spectateur.
Dans le Théâtre des Capucins, où prédomine le rouge, la machinerie et l’habillage sous-tendent la représentation, la mise en place de l’illusion, le cadre de l’histoire qui va se raconter.
Alors calez-vous bien dans votre fauteuil et partez avec nous en balade. Même s’il ne s’agit que d’un songe de nuit d’été.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu