Inscription à la newsletter :

20.06.2014

La CDCL présente son exercice 2013

Pour la CDCL, le développement passe par le facteur humain

Le mardi 17 juin, grand moment dans les locaux de son siège à Leudelange : la CDCL S.A. a organisé la première conférence de presse de son histoire. Il est vrai que cette entreprise de souche familiale et luxembourgeoise fondée en 1951 s’est davantage préoccupée de travailler et de mener à terme ses chantiers que de communication et branding. Mais il y a un temps pour tout, et ce rendez-vous média vient couronner cinq ans d’efforts de la part de la firme dans le sens de l’ouverture, du repositionnement et de la diversification. Cinq ans coïncidant, d’une part, avec le déploiement de la crise qui a éclaté en 2008 et qui a fortement secoué le secteur du bâtiment, et d’autre part, avec une montée en puissance des exigences en termes de développement durable et d’optimisation énergétique.
Dans ce contexte à risque et truffé de défis, la CDCL a fait plus que tirer son épingle du jeu, elle a profondément réfléchi à ses nouvelles orientations, tout en consolidant tous les acquis du passé. Attestant d’une certaine façon que les bonnes décisions ont été prises, les chiffres de l’exercice 2013, objet de la conférence de presse, sont positifs. Avec un chiffre d’affaires consolidé de 117 millions d’euros, 145 millions d’euros de commandes, un résultat net de 4,4 millions d’euros (+ 6% par rapport à 2012), 610 collaborateurs, la CDCL peut se déclarer très satisfaite de sa performance en 2013 et confiante pour l'avenir.

Ouverture et transparence

La conférence était présentée par Jean-Marc Kieffer, administrateur-délégué CDCL S.A., et Marc Ketter, Directeur-Gérant CDCL Promotions SARL. Jean-Marc Kieffer a mis en évidence les deux caractéristiques importantes de la firme, tradition et innovation. Tradition découlant de tout un ancrage historique luxembourgeois, avec des décennies d’engagement basé sur « les valeurs d’intégrité, de rigueur et de précision ». Innovation, parce que la firme depuis cinq ans va de l’avant, s’ouvre aux nouveaux métiers, cherche des solutions et des techniques nouvelles et peaufine un style de management contemporain. Ouverture, transparence, approche globale ne perdant pas de vue la situation économique du GDL, les enjeux du développement durable et la responsabilité environnementale. De là, une stratégie de marché qui a toujours visé des projets d’envergure qui répondent à l’ensemble de ces valeurs.

Un nouveau défi : la promotion immobilière

Illustrant cette quête toujours renouvelée de nouveaux défis et cette volonté d’être proactif dans le développement de la firme, la CDCL a fondé en septembre 2012 une nouvelle filiale, CDCL Promotions SARL. Pouvant se baser sur le savoir-faire et la réputation de l’entreprise-mère établis depuis plus de 60 ans, CDCL Promotions a comme objectif de s’engager fortement dans des projets immobiliers à forte valeur ajoutée. Premier projet résidentiel mis en chantier, la Cité du Soleil à Bettembourg offrira 120 unités de logement, développées dans un esprit contemporain, grâce à la collaboration étroite entre des spécialistes de l’urbanisme, de l’architecture et du paysage.

Un livre-hommage aux bâtisseurs de l’ombre

A la fin de la conférence a été dévoilé le très beau livre « Bâtisseur », parsemé des magnifiques portraits réalisés par la photographe Livia Saavedra. Cette publication se présente comme un hommage à tous les collaborateurs de la firme, cols blancs/ cols bleus coiffés du même casque de chantier, tel un symbole du travailler ensemble pour que des immeubles poussent et soient (aussi) la fierté de ceux qui les ont bâtis. Ce livre et la récente campagne de publicité du même nom transmettent un message fort, qui va au-delà de la simple image de l’entreprise, valorisant de façon simple et directe l’immense apport des ouvriers et salariés du secteur BTB pour le façonnement de nos villes et quartiers.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu