Inscription à la newsletter :

11.12.2017

Communiqué de presse

Nouvelle illumination du patrimoine fortifié de la Ville


Photo : Charles Soubry - Photothèque - Ville de Luxembourg
Le vendredi 8 décembre 2017, le Collège des bourgmestre et échevins a mis en marche la nouvelle illumination du patrimoine fortifié de la Ville, notamment sur le tronçon entre le pont Adolphe et le Viaduc, englobant le bastion Beck, le Niederwall Louis-Beck et le Niederwall Beck-Jost.
Ce projet fait partie d’un concept global élaboré par le Service éclairage public, la Coordination espace public, le délégué à l’environnement de la Ville de Luxembourg et le bureau « licht – raum – stadt – planung GmbH ». En effet, à travers le renouvellement par étapes des illuminations existantes, la Ville vise une mise en évidence des fortifications et des falaises dans le respect de l’environnement, ainsi qu’une meilleure illumination des chemins piétonniers autour des fortifications, augmentant le sentiment de sécurité des citoyens.

Mise en valeur du patrimoine naturel et bâti

Le nouvel éclairage mis en place sur le premier tronçon illumine les éléments de la forteresse et des massifs rocheux de manière continue et homogène, créant une image forte par la valorisation des éléments typiques du patrimoine topographique, urbanistique et architectural et renforçant l’attrait touristique de la capitale.

Respect des animaux nocturnes

Lors de l’élaboration du projet, une attention particulière a été accordée à la réduction de la pollution lumineuse, une étude spécifique ayant été réalisée à ce sujet. Ainsi, le spectre lumineux retenu minimise les nuisances pour les animaux nocturnes, tels que chauves-souris et oiseaux nocturnes, par l’utilisation d’une lumière blanche chaude de 3000K dépourvue de rayonnement UV, un angle d’éclairage n’illuminant pas le ciel, la limitation des heures d’éclairage (intensité lumineuse réduite à partir d’1 heure et extinction à 2 heures du matin) et la non illumination de certains éléments naturels, comme les failles dans les falaises servant potentiellement de nichoir.

Développement durable

Modulable et moderne, l’installation lumineuse mise en place permet par ailleurs de réduire considérablement la consommation d’énergie ainsi que les coûts d’exploitation et d’entretien. Tous les anciens projecteurs d’une puissance électrique de 250 – 1000 W sont remplacés par des projecteurs LED d’une puissance de 144 W dimmables, ce qui entraîne une réduction de la consommation d’énergie estimative de l’ordre de 80%.

Mise en œuvre progressive du concept global

Le premier module de la nouvelle illumination ayant été mis en service, la Ville de Luxembourg continuera la mise en œuvre progressive du concept global, englobant la vallée de la Pétrusse, la vallée de l’Alzette, le Bock ainsi que les quartiers Grund, Clausen et Pfaffenthal. Ainsi, le projet global de mise en valeur par la lumière du patrimoine fortifié, topographique et architectural des vallées de la Pétrusse et de l'AIzette inclura à terme, en plus des fortifications et rochers, également les édifices et ponts remarquables et sera réalisé par phases distinctes en collaboration avec l’Administration des bâtiments publics au cours des années à venir. Les objectifs recherchés sont à la fois de nature qualitative, sécuritaire, économique et durable.
Afin de proposer une mise en lumière homogène et cohérente dans tout le périmètre en question, la Ville est en contact étroit avec les ministères concernés afin de se coordonner, notamment en ce concerne la valorisation lumineuse des éléments gérés par les instances étatiques.

Coûts du projet


Élaboration du concept global : coût estimatif de 2,4 millions €
Mise en œuvre du premier tronçon : 680.000 €
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu