Inscription à la newsletter :

14.12.2009

Un nouveau chapitre pour Rollinger Walfer SA

Un nouveau chapitre pour Rollinger Walfer SA
Un nouveau chapitre pour Rollinger Walfer SA
Un nouveau chapitre pour Rollinger Walfer SA
Un nouveau chapitre pour Rollinger Walfer SA
Un nouveau chapitre pour Rollinger Walfer SA

Clôture du changement de génération auprès de la Rollinger Walfer SA



Cela fait maintenant 3 ans que Serge Rollinger a rejoint l’entreprise familiale, gérée par son père Nico, après avoir achevé son cursus scolaire en Allemagne à l’université de Kaiserslautern en tant qu’ingénieur économique.
Une des premières missions qui a été confiée à Serge, fut la restructuration interne du groupe et sa préparation à l’avenir. Entreprise qui totalisait à l’époque 250 employés.
Aujourd’hui, Serge a repris de son père la gérance de l’entreprise Rollinger Walfer S.A., qui compte une centaine d’employés. L’oncle de Serge, Marco Rollinger et ses deux fils Tom et Dany dirigent l’autre entité issue de la restructuration, les sociétés Rollinger Toiture S.A. et House Concept S.A., qui comptent 150 employés.
Rollinger Walfer S.A. est une structure avec de multiples filiales, dont l’image de marque est portée par ses deux locomotives : les sociétés Rollinger Chauffage Sanitaire S.A. et Rollinger Rénovations S.A..
« Je vais gérer Rollinger Walfer S.A. à ma manière, mais avec une philosophie et une vision commune que je partage avec mon père. Conscient des difficultés, je reste persuadé qu’avec et les conseils de mon père et le soutien de mon équipe, nous arriverons ensemble à relever le défi et aborder sereinement l’avenir », tels sont les propos de Serge Rollinger, à l’heure de clôturer la restructuration transgénérationnelle.

Les chiffres clé pour 2009


La diminution du chiffre d’affaires par rapport à l’année 2008 pour la société Rollinger Chauffage Sanitaire S.A. est relative, puisque, depuis début 2009, une partie des activités a été externalisée, en créant la société Rollinger Rénovation S.A..
En 2009 le concept de l’exposition à Bascharage a été changé, on y retrouve maintenant des salles de bains et de l’équipement chauffage. Le personnel a dû être doublé pour faire face à la demande.
La décision de l’an passé, de créer une nouvelle entité autonome a été payante, puisque l’année 2009 va pouvoir être clôturée avec un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros, et ce malgré le climat économique que l’on connait.
La forte demande du marché durant cette période de crise économique, a permis tout de même de doubler les effectifs. Des investissements supplémentaires ont été nécessaires dans des véhicules, notamment un camion-grue, et l’équipe a été déplacée dans de nouveaux locaux mieux adaptés aux besoins de l’entreprise.
Serge Rollinger analyse ces résultats de la manière suivante : « Du point de vue du groupe dans son ensemble, nous avons pu réaliser un chiffre d’affaires de 10 millions €. En période de crise économique mondiale, nous avons pris les bonnes décisions pour faire face et limiter les dégâts. Notre politique de communication intense et fortement ciblée, nous a permis de toucher une autre clientèle, plus privée et moins professionnelle. A l’avenir, les clients privés seront au centre de nos préoccupations ».

Nouvelle flotte de véhicules


Pour souligner clairement son identité à l'extérieur, la décision a été prise d'acquérir une nouvelle flotte de Fiat 500 chez le fournisseur Autopolis S.A.. Tous les véhicules sont décorés à l'effigie de la Rollinger Walfer S.A..
"La Fiat 500" est une voiture emblématique qui, comme Rollinger Walfer, a traversé les époques et continue à évoluer suite à son récent "redesign". Cette petite voiture est parfaitement adaptée aux besoins de Rollinger Walfer. Avec seulement 110 grammes de CO2 émis par kilomètre parcouru, la petite italienne a plus de respect pour notre environnement. « Les ressemblances avec notre entreprise ne sont pas un hasard, c'est une décision voulue », a déclaré Serge Rollinger.
www.rollinger.com
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu