Inscription à la newsletter :

29.04.2011

Jusque dimanche - Luxexpo Kirchberg

Les premiers myenergy days

Les premiers myenergy days
Les premiers myenergy days
Les premiers myenergy days
Les premiers myenergy days
Les premiers myenergy days
Les premiers myenergy days
Les premiers myenergy days
La première édition du salon myenergy days a été inaugurée ce vendredi après-midi à Luxexpo. Il s'agit là d'une nouvelle initiative mise sur pied par myenergy, la structure nationale pour le conseil en énergie subventionnée par le ministère de l’Economie et du Commerce et par le ministère du Développement durable et des Infrastructures. Le salon bénéficie du soutien d'un grand nombre de partenaires, tels que la CDM, l’OAI, la FDA, la CDC, la CLC, la FEDIL, l'lFSB, le Service des Sites et Monuments nationaux et le ministère du Logement.
L'objectif pour myenergy à travers cette manifestation est de créer une nouvelle plate-forme d’échanges grand public sur le thème de l’énergie, engageant à la fois les particuliers et les professionnels. Pour cette première édition, c'est la thématique de l’assainissement énergétique des bâtiments qui est mise en avant.

Les objectifs européens et nationaux

La cérémonie d’inauguration a été ouverte par Tom Eischen, Président de myenergy et Commissaire du Gouvernement à l’Energie, et par Gilbert Théato, Directeur de myenergy, lesquels ont souhaité la bienvenue aux invités et expliqué les motivations qui ont donné naissance à cette nouvelle initiative. En adoptant en 2007 le plan « 20-20-20 », les chefs d’Etat et de gouvernement européens ont établi la base d’une nouvelle politique énergétique et climatique qui prend en compte à la fois des aspects économiques, de sécurité d’approvisionnement et de respect de l’environnement. Ainsi d'ici 2020, au niveau européen, les émissions de dioxyde de carbone devront être réduites de 20%, la part des énergies renouvelables devra être portée à 20% et l’efficacité énergétique devra être améliorée de 20%. Dans ce contexte, le Luxembourg devra avoir une part d’énergies renouvelables de 11% en 2020, l’efficacité énergétique devra être augmentée de 9% d’ici 2016 et les émissions de C02 réduites de 20% jusqu’en 2020. Pour atteindre ces objectifs ambitieux, le Luxembourg devra faire beaucoup d’efforts au niveau de l’efficacité énergétique, étant donné sa forte dépendance en tant que pays importateur. La concrétisation de ces objectifs ira de pair avec des économies massives dans les domaines de la mobilité et du bâtiment, et impliquera un important assainissement énergétique du parc immobilier actuel.

Des opportunités pour le secteur du bâtiment

Roland Kuhn, président de la Chambre des Métiers, a mis en lumière les défis posés aux professionnels en matière de rénovation énergétique. L’assainissement du parc immobilier existant offre effectivement des opportunités considérables pour le secteur de la construction. En plus de la création d’emplois locaux durables, l’innovation et la recherche permettront d’exploiter des marchés nouveaux, régionaux, et ceci sur le long terme. En ce sens, il sera indispensable de soutenir l’échange d’expériences dans le domaine de l’assainissement des bâtiments, afin de permettre aux entreprises actives dans ce secteur de développer de nouvelles branches d’activités à partir de leur savoir-faire confirmé. En parallèle, il faudra sensibiliser et informer davantage les propriétaires de biens immobiliers.

Objectif: utiliser l'énergie de façon plus rationnelle

Marco Schank a concentré son discours sur le contexte politique et climatique actuel. La protection du climat et les économies d’énergie sont deux sujets qui concernent l’ensemble de la population. Des phénomènes comme le changement climatique, l’épuisement des sources d’énergie fossiles, la hausse des prix de l’énergie et la pénurie des matières premières forcent tout un chacun à utiliser les ressources énergetiques de façon plus rationnelle. Les bâtiments contribuent à plus de 40% de la consommation totale d’énergie finale en Europe. A peu près 1/3 des émissions de CO2 proviennent du chauffage des bâtiments et de la production d’eau chaude. On estime à ce jour qu’à peu près 0,5 % des bâtiments sont assainis annuellement - il va sans dire que ce taux doit absolument être revu à la hausse. L’Etat luxembourgeois et ses citoyens sont donc dans le devoir de profiter du potentiel existant et d’orienter les projets publics et privés en conséquence. De leur côté, les pouvoirs publics endossent leur rôle de locomotive par un vaste programme d’assainissement énergétique des bâtiments publics. A titre d’exemple, 38 millions d’euros ont été investis dans l’assainissement énergétique des bâtiments publics existants au cours de ces trois dernières années. Le budget est fixé à 550 millions d’euros pour les années à venir, dont 150 millions pour des mesures d’efficacité énergétique relatives au protocole de Kyoto. Les maîtres d’ouvrage privés sont eux aussi appelés à agir de façon conséquente. Le programme d’aides financières fait partie des outils mis en place par le ministère du Développement durable et des Infrastructures pour accélérer cette démarche. Dans cette optique, les myenergy days constituent un concept cohérent visant la sensibilisation et l’information au sujet de l’assainissement énergétique en vue d’aider à réaliser davantage de projets sur le terrain.

4 univers thématiques

La première édition du salon myenergy days se tient du 29 avril au 1er mai 2011 et accueille une cinquantaine d’exposants spécialisés agencés en quatre univers thématiques principaux:
- l’enveloppe du bâtiment, pour les matériaux d’isolation, les éléments préfabriqués, les fenêtres et les portes, l’isolation intérieure et les nouveaux matériaux;
- la technique du bâtiment, pour les technologies de chauffage, les systèmes de ventilation contrôlée, l’énergie solaire, l’éclairage, la domotique et la régulation;
- les services pour les architectes, ingénieurs, conseillers en énergie et banques;
- l’espace rencontre, scène centrale qui accueillera un vaste programme de conférences, de présentations de produits et de démonstrations pratiques au cours des trois journées du salon.
Enfin, myenergy offrira la possibilité aux visiteurs de remporter une nouvelle chaudière à condensation dans le cadre du concours « myenergy cherche la plus vieille chaudière » et proposera un programme d’activités pour les enfants dans son espace jeunes.
A noter enfin que les myenergy days seront un évènement climatiquement neutre par l’intermédiaire d’une compensation des émissions de CO2. Plus d’informations sur www.myenergydays.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu