Inscription à la newsletter :

08.01.2016

A ne pas rater : « Ocean Mood » exposition de photos

Les dons de la mer


On voudrait vous recommander une exposition de photos qui nous a franchement enthousiasmés. Il s’agit de « Ocean Mood », par le photographe Jean-Marie Ghislain, à la galerie Sofronis Arts.
Ce nouvel espace dédié à l’art, épuré, chaleureux, a ouvert ses portes en décembre.
Pour tous ceux qui ont l’habitude d’arpenter le Grund, c’est super-facile à trouver. On vous donne deux références. Le Liquid se trouve juste en face dans la rue ; et le coiffeur Peppe Parola juste à côté.
On aimerait ne pas vous dire grand-chose, vous laisser l’entier plaisir de la découverte, comme ce fut le cas pour nous. Découverte d’un univers poétique, d’images comme vous n’en avez jamais vues, de tirages d’une sensualité extraordinaire, d’une aventure et d’un engagement humains uniques.
On vous donne quand même le pitch : c’est un photographe - plus tard un couple, puis une famille - qui plonge dans l’océan profond et qui entreprend d’approcher et de regarder les requins. De vraiment les regarder, sans apriori, sans appréhension.
Il a résulté de cette expérience, longue de plusieurs années, des livres, des films, des expositions, des conférences.
Ce qui caractérise la démarche de Jean-Marie Ghislain et de sa compagne Leina Sato, c’est la volonté de mettre en évidence l’intelligence et la beauté des autres espèces, et de démontrer qu’il est possible et nécessaire pour les humains d’atteindre une cohabitation harmonieuse.
Si vous avez des enfants, un conseil : emmenez-les avec vous. Ces images douces et majestueuses les charmeront, aucun doute là-dessus, et vous les entendrez vous poser plein de questions.
Alors, s’agit-il ici d’une exposition de photographies d’art, ou plutôt du manifeste environnemental d’un militant passionné ? « Ocean Mood » peut s’apprécier de ces deux angles. C’est une collection d’images sublimes, de fonds marins mystérieux, de grands bleus magnifiques et vulnérables, de squales sauvages et sensibles. Les portraits en noir et blanc des ces êtres au regard tendre sont bouleversants. Après avoir tant et tellement été vilipendés par l’industrie du cinéma, il est temps de réhabiliter ces animaux fragiles et prodigieux.
Bon, on en a déjà trop dit. Ne vous contentez pas de nos mots, allez voir l’expo en vrai.
Pour info : l’exposition reste en place jusqu’au 30 janvier. La visite et la présentation sont sur demande.
12, rue Munster L-2160 Luxembourg
contact@sofronisarts.com
www.sofronisarts.com
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu