Inscription à la newsletter :

21.05.2013

Les artisans à l’œuvre

Les artisans à l’œuvre
Les artisans à l’œuvre
Les artisans à l’œuvre
Communiqué de presse -
Maâlem (maître artisan» en arabe) propose une collection tendance d’objets simples et beaux pour la maison et pour soi!. Laine, bois, cuivre, argent, nacre, cuir, terre, fibre végétale… Maâlem rime avec matériaux nobles et naturels sublimés par un savoir-faire parfois ancestral.

Maâlem est née de l’idée que dans un monde où tout se doit d’être parfait, produit en très larges quantités, droit, lisse et sans « traces », il faut une place pour ce qui est joliment « imparfait ».
Petites séries, travail fait main, objets uniques… la collection Maâlem se positionne à côté du design industriel.
Maâlem déniche au cours de voyages et via des contacts aux quatre coins du monde des objets simples, réalisés de manière artisanale, souvent selon des traditions ancestrales.


Le tapis berbère AZILAL


Magie des dessins irréguliers, force symbolique des motifs, beauté de cette laine « brute », patine dorée… les Azilal sont des tapis anciens (60’s-80’s) d’une grande force graphique ayant jadis inspiré des artistes tels que Matisse, Paul Klee ou Le Corbusier. Ils proviennent des tribus semi-nomades de la province d’Azilal située dans les montagnes reculées et très difficiles d’accès du Haut Atlas (Maroc). Sur fond de couleur crème serti de motifs géométriques irréguliers noirs-brun ou colorés, les Azilal sont des tapis noués (nœud simple) de laine vierge.

Origine


La réalisation rurale de ces tapis est exclusivement réservée aux femmes dans le seul but d’un usage familial et obéit à un rituel très précis transmis de mère en fille depuis des générations. Les motifs irréguliers symboliques sont le fruit de l’imagination de la noueuse, celle-ci peut à tout moment choisir de dévier de son idée initiale et c’est même le but ! C’est en quelque sorte la « marque de fabrique » de ces tapis. Ils ne sont pas « parfaits », au sens industriel du terme, n’obéissent à aucun dictat, c’est ce qui fait leur charme. Ces tapis ne furent pas réalisés dans un but commercial, ni dans un atelier de fabrication à la chaine pour un salaire de misère comme il y en a tant en Afrique du Nord et en Asie. Chacun raconte son histoire. Les thèmes des motifs étant la vie rurale, la naissance, la vie… Chacun est absolument unique. Magnifiques également en décoration murale.


Tapis tribaux anciens du Moyen et Haut Atlas (Azilal, Beni Ourain, Ait Bougmez), Nattes berbères colorées, Fauteuils recouverts de Kilim ancien, Terre cuite de Tamgrout, Mobilier en bois, Papier à encre cotonné Carta di Amalfi, Bijoux, Vasques en maillechort, Parfums Artisanaux, Peaux de mouton, renne et vache, Créations en bois flotté, Vaisselle en bois de citronnier, Vannerie, Cerf-volants traditionnels chinois et indonésiens, Echarpes en cachemire, Kramas cambodgiens, Foutas tunisiennes…

Maâlem - Ailleurs et autrement
3, rue du Nord
L-2229 Luxembourg

Mercredi, vendredi et samedi de 11h à 18h et sur rendez-vous

www.maalem.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu