Inscription à la newsletter :

11.03.2015

Daniel Miltgen

Le Président du Fonds du Logement invité à prendre la porte de sortie

Le Président du Fonds de Logement invité à prendre la porte de sortie
Selon les informations largement relayées par les médias ce mardi 10 mars, Daniel Miltgen aurait été notifié par le gouvernement de sa décision de le révoquer de ses fonctions de président du Fonds du Logement. Après plus de vingt-cinq ans à la tête de cet établissement, le haut fonctionnaire se verrait reprocher différents griefs : manque de transparence, trafic d’influence dans une vente de terrains à Leudelange-Gare, dysfonctionnement au niveau de la politique des signatures, gestion défaillante d’une affaire de surfacturation d’heures supplémentaires par le chef comptable du Fonds. Mais la raison principale invoquée serait une perte de confiance de la part du gouvernement vis-à-vis de Daniel Miltgen: celui-ci ne serait plus en syntonie avec les nouveaux objectifs que souhaite atteindre la ministre du Logement, Maggy Nagel, dans le domaine de la création de logements à prix abordables.
Comme le veut la procédure, Daniel Miltgen, aurait huit jours à compter de la notification pour réagir et assurer sa défense.
Les tensions entre la ministre de tutelle, Maggy Nagel, et Daniel Miltgen au sujet de la direction du Fonds du Logement sont palpables depuis longtemps. Fin février, le président du Fonds avait adressé une lettre à la ministre – dont le contenu fut également déballé dans la presse – pour affirmer sa pleine légitimité et la légalité de son action dans le cadre du projet à Leudelange-Gare. La ministre avait pour sa part commandité un audit externe pour passer au peigne fin les activités du Fonds.
Cette affaire méandreuse qui mélange défaillances procédurales, soupçons d’abus de pouvoir et opposition de personnalités semble bien n’être qu’à un stade intermédiaire de sa narration.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu