Inscription à la newsletter :

24.09.2015

Journées du patrimoine 2015

Le patrimoine en couleurs

Le patrimoine en couleurs
Les Journées du patrimoine démarrent aujourd'hui 24 septembre, pour se poursuivre jusqu'au 11 octobre. Au programme : des visites exclusives dans de nombreux bâtiments historiques, des conférences et des expositions.
Premiers événements sur l'agenda : ce jeudi, d'abord à la librairie Alinéa à 17h, avec la présentation de l'ouvrage "Regards décalés sur des patrimoines silencieux" par le Centre de documentation sur les migrations humaines; et à 19h au Forum Da Vinci, la conférence sur le thème "Nos châteaux, chances et défis", avec les intervenants Tanja Lahoda et Daniel Giorgetti (HLG Ingénieurs-conseils) ainsi que Patrick Sanavia (directeur du Service des sites et monuments nationaux).
A noter que les Journées du patrimoine ont pour fil conducteur cette année "les couleurs du patrimoine bâti".
Le programme complet est consultable en format PDF sur le site www.ssmn.public.lu

"D'Faarwe vum gebauten Ierwen - Les couleurs du patrimoine bâti".


Le patrimoine bâti est fait de pierres et de sables, de briques et de chaux. Différentes matières, le plus souvent naturelles car issues de nos terres, composent nos maisons et châteaux, nos églises et nos fermes.
Très souvent, la couleur des édifices est celle de la région où ils ont été construits. Cette couleur sort littéralement du sol, qui lui est le résultat d’une histoire géologique longue et complexe.
Le Grand-Duché de Luxembourg connait deux grandes régions géologiques : l’Oesling, avec son sous-sol schisteux, et le Gutland présentant, à côté de son fameux grès, notamment des minerais de fer et des pierres calcaires. Basé sur ces conditions du terroir, différentes teintes se sont forgées pour produire les couleurs au patrimoine, à savoir le blanc des Ardennes et les différentes tonalités du Bon Pays allant du rouge à l’Ouest au jaune-beige à l’Est.
Tout au long des Journées du patrimoine, le public pourra découvrir les sources premières des édifices historiques du Grand-Duché, notamment dans l'espace des belles écuries du Château de Beaufort. Pour l’occasion, une exposition du Musée national d’histoire naturelle - Schatzkëscht Buedem - a été élargie, cela afin de montrer les liens directs et intenses entre le sol, son histoire et des constructions qui ont façonné, surtout avec leurs couleurs, nos villes et villages. Conçue à l'intention d'un public jeune, l’exposition pourra être visitée avec des guides.
Il sera également possible de visiter d'autres édifices haut en couleurs, des églises et même des quartiers, tel celui de la « Petite Italie » à Dudelange.
Mentionnons également un site où les pierres et couleurs ont presque entièrement disparu,mais qui a été grandiose dans le passé: l’ancien palais du gouverneur de Luxembourg, Pierre-Ernest de Mansfeld (1517-1604). Pour la première fois depuis très longtemps, ce site pourra être arpenté par le public lors de différentes visites guidées. Par ailleurs, une conférence sera spécifiquement dédiée à ce haut-lieu du patrimoine luxembourgeois, actuellement en début de restauration.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu