Inscription à la newsletter :

05.06.2012

Le Mudam accueille 5 nouvelles expositions

Steven C. Harvey
Steven C. Harvey, série Vehicles 2006-2007
Depuis le 2 juin, le Mudam accueille cinq nouvelles expositions monographiques, consacrées à Sanja Ivekovic, Emily Bates, Filipa César, Simon Evans et Steven C. Harvey.
Après sa rétrospective au MoMA et avant sa participation à la Documenta, Sanja Ivekovic revient au Luxembourg avec « Waiting for the Revolution ». L’exposition propose, à travers plusieurs galeries, une sélection d’œuvres réalisées entre 1975 et aujourd'hui, parmi lesquelles la monumentale « Lady Rosa of Luxembourg », installée pour l'occasion dans le Grand Hall du Mudam. Par ailleurs, en écho à la polémique que cette dernière a suscitée en 2001, une nouvelle production est visible dans l'espace public pendant toute la durée de l'exposition, sur la place du boulevard Roosevelt en face du Casino Luxembourg. Coédité par le Mudam et le Casino Luxembourg, un livre à paraître encore ce mois de juin sera consacré spécifiquement à l’œuvre Lady Rosa of Luxembourg. On y trouvera un entretien avec l’artiste et des textes d’auteurs, ainsi qu’une analyse de la polémique à travers les médias de l’époque.
Les autres expositions sont rassemblées dans les deux galeries du rez-de chaussée. Avec « The sky is glowing with the setting sun », Emily Bates présente une série photographique et une vidéo qu’elle a réalisées à la suite de plusieurs séjours au Japon. L’exposition « 1975 » de Filipa César est articulée autour de plusieurs œuvres filmiques qui thématisent l'histoire récente du Portugal. Les étonnants collages et dessins de Simon Evans, rassemblés sous le titre « How to be alone when you live with someone », sont autant de résonances poétiques à l’univers personnel de l’artiste, comme s’il s’agissait d'un journal intime. Enfin, à travers la série de dessins « Vehicles », Steven C. Harvey pose un regard pessimiste sur un monde dominé par les machines, révélant les préoccupations de son propre monde intérieur.
À côté des nouvelles expositions, deux autres projets sont à voir actuellement au Mudam : l’exposition « Fixed points finding a home » de l’Américaine Sarah Sze, jeune représentante des États-Unis à la prochaine Biennale de Venise, et l’exposition « Les Détours de l’abstraction », consacrée à des œuvres de la collection Mudam. Enfin, avec ses expositions monographiques, le Mudam participe à un projet de coopération transfrontalière intitulé Mono. Du 1er juin au 2 septembre 2012, celui-ci présente 20 monographies d’artistes modernes et contemporains dans 15 institutions culturelles de Sarre, de Lorraine et du Luxembourg. Informations sur www.mono2012.eu .
www.mudam.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu