Inscription à la newsletter :

01.03.2019

Communiqué de presse

Recherche, innovation et construction

Le monde académique rencontre le secteur de la construction

Mardi 26 février 201, à la Chambre des Métiers a eu lieu la conférence « Recherche => Innovation + Construction », organisée par l'Ordre des architectes et ingénieurs-conseils en collaboration avec l’Uni.lu, Neobuild, le LIST, Luxinnovation et le CNCD. Près de 200 personnes ont assisté à cette 3e rencontre du monde académique avec le secteur de la construction.

Dans son mot d'accueil, Pierre Hurt, directeur de l’OAI, a rappelé le thème de la rencontre : « Recherche => Innovation + Construction – Créons au Luxembourg cette symbiose pour notre cadre de vie / vivre-ensemble ». Il a constaté l’intérêt croissant pour cette manifestation au vu de la progression du nombre de participants, qui est passé de 70 pour la première édition à 200 cette année.

À la lumière de son expérience d’architecte indépendant depuis plus de 35 ans, Jos Dell, président de l’OAI, a souligné l’importance de la recherche universitaire dans la recherche permanente de la meilleure solution, que l'on soit face à des problèmes techniques ou de processus ou des questions plus conceptuelles.

Marc Feider, Président du CNCD et Vice-Président OAI, a présenté le Conseil national de la construction durable (CNCD) dont l’objectif est de promouvoir la construction durable et de contribuer à développer l'excellence des compétences des acteurs du secteur luxembourgeois de la construction dans ce domaine.

Le ministre de l’Energie et de l’Aménagement du territoire Claude Turmes a mis l’accent sur le thème « Réussir la construction durable ou comment combiner énergie, santé/bien-être et circularité » avec l’objectif principal de remplacer l’« indoor pollution » par l’« indoor well feeling ».

Danièle Waldmann-Diederich, responsable du « Laboratory of Solid Structures », a exposé les avancées de la recherche dans le domaine de la construction au sein de l’Université du Luxembourg.
De la construction durable avec de nouveaux matériaux de construction à la déconstruction et au recyclage sélectifs: dans le cadre de la conférence, des projets de recherche sélectionnés par le groupe parmi les thèmes de recherche suivants ont été brièvement présentés.
• développement de nouveaux bétons et détermination de leurs propriétés matérielles,
• Développement de nouveaux concepts et structures de support pour l’ingénierie structurelle,
• Modèles multi-échelles et simulations numériques de bétons et de structures en béton.

Une présentation sur le thème « Herausforderung Bauen 4.0 » a été proposée par Michael Scheuern, maître de conférences dans le domaine Baumanagement (Uni.lu). Michael Scheuern est revenu sur les possibilités et les limites de la planification d'une construction orientée objet. Le "Building Information Modeling", la modélisation des informations du bâtiment, qui a recours à un modèle de bâtiment virtuel pour toutes les phases d'un projet de construction, améliorera l'efficacité de la planification, de la construction et de l'exploitation de bâtiments. Les futurs bâtiments devront répondre à des propriétés précises d'un point de vue écologique, énergétique et technologique, et dans cette perspective, il faudra engager des efforts de planification et de coordination beaucoup plus importants que dans le passé - ces efforts ne pourront être réalisés qu'avec une nouvelle méthodologie, comprenant la digitalisation des processus de construction - avec de vastes possibilités de contrôle assisté par ordinateur des processus et équipements de construction sur le chantier.

Dolgion Erdenebat, doctorant dans le domaine de la construction (Uni.lu), a présenté son projet « Zustandsbewertung von Brückenbauwerken ».

Le développement technologique rapide, en particulier dans le domaine des techniques de mesure et des drones, ouvre de nouvelles perspectives pour l'inspection et la surveillance des structures de ponts. Des chercheurs de l'Université du Luxembourg développent une méthode innovante pour localiser les dommages dans la structure de support des ponts. L'applicabilité de ces méthodes a déjà été démontrée avec succès lors d'essais en laboratoire. En outre, un premier test à grande échelle a été réalisé sur un pont réel à Altrier afin de développer davantage la méthode.

Prof. Dr. Florian Hertweck, Course director Master of Architecture (Uni.lu), a fait le point sur les diverses recherches du Master en Architecture.

1_ Réutilser, réduire, recycler en architecture
2_ Paysages composites au Luxembourg
3_ Architecture on Common Ground
4_ Prospective Grand Genève 2050

Le projet “Eco-century Project” a été présenté par Nikos Katsikis, Postdoctoral Researcher (Uni.lu).

Le programme "Composite Landscapes in the Luxembourg Region" vise à explorer des pistes alternatives de développement spatial, en réponse à la forte croissance démographique et économique de la région, et à ses conditions de développement spatial largement non durables - à la fois socialement et écologiquement. L'objectif est de spéculer sur la forme et les dimensions d'un «gradient de densification composite» capable de supporter une augmentation de la population supérieure à 50% au cours des 20 prochaines années. Le projet est financé par la fondation Braillard, à Genève, dans le cadre de l'initiative de projet Ecocentury.

Pour le LIST, Sylvain Kubicki, Senior Research and Technology Associate et Elie Daher, PhD student LIST/KU Leuven, ont exposé les recherches effectuées par le LIST en matière de digitalisation dans le domaine de l’environnement bâti et de l’aménagement du territoire.

Le groupe de recherche DBEM développe la recherche et la technologie en vue de la gestion numérique de l'environnement bâti. Il examine le rôle de la numérisation, de la modélisation des informations du bâtiment (BIM) et de la gestion des connaissances AEC afin de résoudre les problèmes de société et des entreprises au niveau des bâtiments et des districts. Le programme de recherche vise spécifiquement l’extension des approches BIM actuelles vers 1) la gestion intelligente des processus de construction, 2) l’exploitation écoénergétique des bâtiments et 3) la participation des citoyens aux projets d’urbanisme.
Le terme participation est utilisé pour définir des activités telles que le débat civil, la communication et les décisions politiques. La participation à la conception part de l'idée que les personnes concernées doivent avoir un rôle dans le processus de conception. Les nouvelles technologies permettent d’afficher les données sous des formes faciles à comprendre. Cette thèse de doctorat explore l’approche participative basée sur de telles technologies. Il vise à créer une plate-forme paramétrique pour la planification de district permettant la participation et l'optimisation.

Charles-Albert Florentin, Manager du Cluster EcoInnovation de Luxinnovation, a fait le lien entre automobile et construction en ce qui concerne les banques de matériaux.
Le prototypage, les nomenclatures et l'échange d'informations sont la clé des méthodes industrielles utilisées dans le secteur de l'automobile. Dans la construction, l'utilisation systématique du BIM et des bases de matériaux permettrait de remédier à la perte d'informations observée entre la conception et la réalisation d'un bâtiment.

En conclusion, Francis Schwall, directeur de Neobuild, a présenté le concours Green Solutions Awards, organisé par Neobuild avec la collaboration de l’OAI.

Pierre Hurt a plaidé pour la mise en place d’un cadre propice aux échanges réciproques entre recherche, innovation et construction. En sus des aspects de soutien financier public et d’incitation fiscale, il importe d’appliquer la méthodologie d’innovation au cadre législatif et réglementaire. En effet, une « smart legislation » est une condition sine qua non pour permettre l’innovation et la créativité. Elle suppose une certaine flexibilité tout en anticipant rapidement les nouvelles donnes. L'une des solutions proposées de longue date par l’OAI consiste en la mise en place d’un véritable code coordonné de la construction. Des contacts ont déjà été pris à ce sujet avec les ministères en charge de ce dossier.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu