Inscription à la newsletter :

27.12.2011

La Zithaklinik va faire peau neuve

La Zithaklinik va faire peau neuve
Copyright illustration : Atelier d’architecture & de Design Jim Clemes
Ancrée au cœur du quartier de la Gare, la Clinique Sainte Thérèse, mieux connue sous le nom de « Zithaklinik », va faire l’objet, au cours des huit prochaines années, d’un important relifting. Le projet de modernisation, confié à l’atelier d’architecture Jim Clemes, devra faire en sorte que l’infrastructure offre une meilleure qualité de séjour aux patients et un meilleur cadre de travail au personnel soignant. L’objectif portera également sur l’augmentation des capacités de traitement ambulatoire et la création d’un environnement technologique de pointe.
Fondé en 1925, l’établissement a connu plusieurs agrandissements au fil des ans, pour aboutir à l’infrastructure actuelle de 256 lits, dotée d’un plateau technique complet et efficace. L’activité est spécifiquement centrée sur les prises en charge médicales et chirurgicales de l’adulte. Au cours des dernières années, la clinique a développé en particulier les pôles suivants : chirurgie tumorale, pathologies de l’appareil locomoteur, gériatrie, rééducation et médecine préventive. L’institution compte 761 collaborateurs et 108 médecins spécialistes agréés.
L’évolution des chiffres montre le développement continu de l’activité ambulatoire et la réduction des durées moyennes de séjour, et ce surtout pour les activités chirurgicales électives. Ainsi, le projet de modernisation de la Zithaklinik précède le mouvement général dit du « virage ambulatoire », déjà énoncé comme priorité politique de la planification hospitalière future.
Le projet revêtira une grande complexité organisationnelle, puisqu’il devra être réalisé sans entraver l’état de fonctionnement de l’institution hospitalière.
Le chantier sera entamé dès septembre 2012 et s’étalera jusqu’en 2020, en trois phases successives :
- Les mesures préparatoires avec la création d’un nouveau service de dialyse, la mise en commun provisoire de deux sites de blocs opératoires et la création d’un service provisoire d’endoscopie.
- La démolition puis la reconstruction du bâtiment E, situé rue d’Anvers, qui devra intégrer, outre des places de parking au sous-sol et les locaux techniques, un nouveau service de radiologie et d’endoscopie, un nouveau bloc opératoire, un grand hôpital de jour et deux unités de soins modernes.
- La mise à jour des bâtiments existants en fin de projet avec l’agrandissement de la policlinique et la création d’un nouveau service de réanimation et de soins intensifs.
www.zitha.lu
Copyright illustration : Atelier d’architecture & de Design Jim Clemes
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu