Inscription à la newsletter :

14.10.2012

Bilan de la 12e édition de « la Nuit des Musées »

L'architecture au coeur des musées de la ville de Luxembourg

Communiqué de presse « d’stater muséeën »

Architectes, directeurs, conservateurs, guides-conférenciers, musiciens, artistes : tous ont joué le jeu du « médiateur » lors de la soirée festive de la 12e Nuit des Musées qui s’est déroulée ce samedi 13 octobre. En effet, plusieurs architectes et spécialistes se sont activement impliqués dans l'organisation de la soirée en proposant des visites commentées des différents bâtiments : Urs Raussmüller, architecte des white cubes au Casino Luxembourg, a commenté ensemble avec Gilbert Ballini le principe du white cube dans le centre d'art, Philippe Schmit a parlé de l'architecture de la Villa Vauban, Martine Vermast a guidé le public à travers le Musée d'Histoire de la Ville de Luxembourg, Christian Bauer et Sala Makumbundu au Musée national d'histoire et d'art, Philippe Caulier et Brigitte Volters au natur musée, Walter de Toffol au Musée Dräi Eechelen ainsi que Nico Steinmetz au Mudam.

« Le constat de la grande variété formelle et spatiale des musées au XXe siècle conduit à s’interroger sur l’unité et la spécificité de l’architecture muséale. Car, au final, les musées font-ils autre chose que revêtir les habits de leur époque ? Leur histoire architecturale ne se confond-elle pas tout simplement avec celle de l’architecture elle-même ? Les légers décalages chronologiques observés entre l’évolution générale de l’architecture et les pratiques spécifiques aux musées témoignent cependant d’une coïncidence imparfaite avec l’air du temps. Non seulement leurs transformations architecturales suivent une temporalité qui leur est propre, en relation avec l’évolution historique de l’institution, mais on constate aussi, au cours du siècle, une nette modification dans les rapports entre le musée et son architecture. » Nicolas Nauze

Les diverses activités de médiation culturelle – visites guidées spéciales, concerts, performances, ... – ont titillé le public et attisé sa curiosité artistique. Les médiateurs ont encouragé les citoyens à incorporer l’art et la culture dans leur quotidien, les ont initiés à la richesse d’une œuvre et, pourquoi pas, à faire appel à leur esprit critique. La volonté de partager les connaissances autour d’un objet artistique ou historique a rapproché médiateurs et publics. Malgré la pluie, plus de 12.000 visiteurs, dont un grand nombre de ressortissants des différentes nationalités vivant au Luxembourg, ont été enregistrés (tous les musées participants confondus).

La nuit a pris fin à minuit avec un « coup de cœur » présenté par un architecte dans chaque musée. Diane Heirend a été séduite par le cabinet de curiosités de Bruckenthal à la Villa Vauban, Lisi Teisen au Musée d'Histoire de la Ville de Luxembourg proposait un parcours intitulé "Aux traces des fouilles jusqu’au futur", musée abritant l’imaginaire et ouvrant vers la ville en mouvement ; Jean Petit a été inspiré par une colonne datant de l'époque romaine au Musée national d'histoire et d'art ; Carole Schmit a présenté le labyrinthe de Laurent Pariente spécialement réalisé pour le Mudam Luxembourg, Nathalie Jacoby commentait les anciennes photos de la forteresse au Musée Dräi Eechelen ; Tatiana Fabeck a présenté le grand toufoulecan de Jean Fontaine au 'nature musée' et Sharam Agajaani a commenté l'atelier de Sumo au Casino Luxembourg.
La nuit s'est clôturée avec un concert au Casino Luxembourg de Soleil Noir & Grand Horno (Catherine Lorent) feat omniscientbeing, suivi du DJ Girls on Polaroid ] The Plug are « The Cheap Lipsticks ».

Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour la 13e édition de la « Nuit des Musées » le samedi 12 octobre 2013, placée sous la thématique de la littérature.


Communiqué signé Jo Kox
Coordinateur du groupement « d’stater muséeën »

Photos: © Olivier MInaire
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu