Inscription à la newsletter :

23.11.2017

Economie circulaire

DONO : la bâche du pont Adolphe reconvertie en objets design

C’est un projet original qui nous a été dévoilé ce matin au Casino Forum d’art contemporain : DONO ou l’art de revaloriser un matériau dont on n’a plus besoin pour produire des objets dotés d'une fonction nouvelle. Au départ, vous avez donc l’immense bâche – 10.000 m² – qui recouvrait le pont Adolphe pendant les travaux de réhabilitation ; et au final, vous obtenez trois produits trendy - sac à main, lampe et sac à vélo - qui s’inscrivent complètement dans l’air du temps.
DONO (« après ») se présente comme un projet « made in Luxembourg » de récupération et de réutilisation de bâches, dans un esprit « upcycling ». Le projet est le résultat d’une collaboration entre différents acteurs : l’atelier d’inclusion professionnelle Coopération Wiltz, le studio design Julie Conrad ainsi que les agences de communication accentaigu et MediaMind. Le principe est simple : récupérer ce matériau perdu que constitue une bâche de chantier et lui donner une nouvelle vie sous forme d’un objet design. La collection « E Stéck vun der Bréck » (« Un morceau du pont ») marque le début du projet. Elle comporte une série de trois produits réalisés à partir de la bâche qui était bien visible aux yeux de tous pendant les travaux sur le pont Adolphe. Chaque produit est confectionné dans l’atelier de Coopération Wiltz, connu notamment pour l'organisation de la Nuit des Lampions. Etant fabriqué à partir des découpes de la bâche originale, chaque objet est un modèle unique. Outre le côté utilitaire, cette première collection est empreinte d’une réelle valeur historique, voire symbolique.

Sensibiliser aux principes de l'économie circulaire


Le projet DONO a également vocation à sensibiliser la population, en faisant ressortir l’utilisation excessive de matériaux plastiques et d’emballages et en adoptant les principes de l’économie circulaire – upcycling, prolongation de la durée de vie des matériaux, promotion du recyclage, de l’éco-conception et de la consommation responsable.
Les activités de sensibilisation sur le thème de l’économie circulaire incluent des projets concrets, tels que la collection « E Stéck vun der Bréck », des workshops et la collaboration avec les consultants / experts / institutions dans le domaine de l’économie circulaire (MDDI, Luxinnovation, Hot Spot Economie circulaire Wiltz, Creative Cluster etc.).
L’objectif visé est de rendre les entreprises et consommateurs plus responsables vis-à-vis des matériaux non nécessaires et de leur faire adopter des comportements propices aux choix des matières premières, au recyclage ou à la réutilisation de celles-ci.
DONO peut agir comme interlocuteur pour offrir et élaborer des solutions pour les communes et les entreprises.
En plus de redonner de la valeur aux matériaux récupérés, DONO valorise également le travail réalisé dans l’atelier de Cooperations, entreprise socio-culturelle qui emploie des personnes atteintes d’un handicap et développe leur potentiel. L’entreprise offre à ces personnes des possibilités de travail et de revenu par le biais d’ateliers protégés.

Les impacts positifs pour la société


Le projet s’inscrit dans la logique de l’économie circulaire, l’idée du cradle-to-cradle et de l’approche durable par rapport à nos ressources. L’idée est de réinventer des produits sur base de produits récupérés. Le concept de l’économie circulaire est devenu un pilier essentiel de la pensée politique luxembourgeoise dans le cadre du processus Rifkin. Dans cette ligne, les concepteurs de DONO estiment que ce projet va avoir un impact bénéfique pour l’environnement. Il va lancer un débat sur le choix des matières premières et la manière dont les entreprises choisissent celles-ci. Par conséquent, ils mettent l’accent sur l’impact et la responsabilité environnementale de la société mais aussi des acteurs publics et privés. Ils souhaitent devenir une source d’information sur le sujet de l’économie circulaire, collaborer et conseiller les acteurs économiques et devenir un « label ».
Par exemple, imaginons qu’un acteur privé ou public ait besoin d’une bâche. DONO pourrait le conseiller pour réfléchir à la réutilisation ultérieure du produit et à la transformation en objet durable.
Le projet DONO cristallise les apports du secteur du design, de la communication et du secteur social.
DONO : la bâche du pont Adolphe reconvertie en objets design

Sac à main
Le sac à main est formé d’une grande poche principale et d’une pochette intérieure zippée. Grâce à son anse unique, le sac à main peut se porter de trois façons différentes : sur l’épaule, en bandoulière ou en sac à dos ; retirez l’anse et vous pourrez l’utiliser en clutch !
DONO : la bâche du pont Adolphe reconvertie en objets design

Lampe
L’abat-jour est équipé de branches aimantées qui permettent de transformer son apparence selon les envies de chacun. Vendu sans câble et ampoule.
DONO : la bâche du pont Adolphe reconvertie en objets design

Sac vélo
Le sac vélo se compose d’une poche frontale, d’une grande poche arrière pouvant accueillir un ordinateur 17 pouces et de deux lanières dorsales. Deux fermetures clips englobent le sac et permettent ainsi un maintien parfait avec l’attache vélo. Ce sac s’adapte au moyen de transport : à pied, sur l’épaule ou en sac à dos, à vélo sur le porte bagage, ce sac vous suit partout. Disponible mi-décembre.

E-shop et adresses des points de vente : www.hello-dono.lu
Pour rester dans une optique d’économie circulaire, les produits DONO ne sont pas livrés chez le client mais déposés dans des points relais, sélectionnable par l’acheteur.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu