Inscription à la newsletter :

23.04.2010

Designers en liberté

Détournement d'objets Zanotta chez Rob Carre Rouge

Détournement d\'objets Zanotta chez Rob/Carre Rouge
Détournement d\'objets Zanotta chez Rob/Carre Rouge
Détournement d\'objets Zanotta chez Rob/Carre Rouge
Détournement d\'objets Zanotta chez Rob/Carre Rouge
Détournement d\'objets Zanotta chez Rob/Carre Rouge
Jusqu'au 5 juin, vous pouvez découvrir 17 objets de design mystérieux et intrigants dans le cadre de l'exposition Trans-Forma, qui est installée dans les locaux de Rob/ Carre Rouge, route de Hollerich. Créées par de jeunes designers du centre de recherche Fabrica, ces pièces sont une réinterprétation de plusieurs grands classiques de la marque Zanotta. Entre expérimentation, réflexion sur la société de consommation et pur geste jouissif, les objets ne laissent pas indifférent et reflètent la capacité du design industriel italien de se remettre en question et de capter l'imaginaire collectif. Un exercice de "métadesign" en quelque sorte, préparant les grands chantiers à venir.

FABRICA
Apparu sous l’initiative de Luciano Benetton en 1994, le centre de recherche Fabrica est vite devenu une résidence privilégiée des futurs grands du design. Depuis quinze ans, le Centre de recherche et de communication accueille chaque année des jeunes étudiants triés sur le volet pour clore leur parcours dans une sorte de parenthèse enchantée, susceptible de leur ouvrir les portes des grands éditeurs. Ces jeunes designers ne sont pas encore connus ou confirmés, mais tous très prometteurs. En 2009, sous la direction artistique de Sam Baron(successeur de Jaime Hayon), huit jeunes talents ont concocté la collection Trans Forma, détournant avec poésie et humour les best-sellers du design de Zanotta. La collaboration entre Fabrica et Zanotta et son résultat Trans Forma ont fait du bruit l’année dernière lors de sa présentation durant le Salon du Meuble. Ce projet à peine dévoilé, Fabrica a métamorphosé les pièces traditionnelles de Secondome en sculptures fragiles : les dômes en verre This and That. Ensuite il y a eu le paysage d’objets hybrides avec Manhatten en toile de fond au New Museum de New York.

LUCIANO BENETTON
Né en 1935, l’aîné de 4 frères et sœurs , Benetton a travaillé depuis l’âge de 10 ans dans une fabrique de textiles et magasins de vêtements. En 1965, après le succès des ouvrages d’aiguilles de sa sœur , les frères et sœurs Benetton fondent leur propre entreprise. Le concept "United Colors of Benetton" devient vite une grande réussite. Les couleurs "Benetton" comme leurs campagnes de publicité très contestées montrant du doigt des problèmes sociaux et politiques deviennent un signe de marque.

ZANOTTA
Fondée en 1954 par Aurelio Zanotta, "la Zanotta" est aujourd’hui reconnue comme un des protagonistes majeurs de l’histoire du design italien. Guidé par l’intuition et la capacité visionnaire de son fondateur, la firme a conquis la scène internationale grâce à ses produits emblématiques, innovateurs du point de vue de la forme et de la technologie. En effet, Aurelio était un des industriels les plus significatifs de cette première génération de "creative entrepreneurs", aujourd’hui personnages historiques, auxquels nous devons la naissance des fabriques italiennes du design.
Les années 50 et 60 ont été pour le secteur du mobilier et des objets d’aménagement des années de créativité intense. Les leaders dans ce secteur ont su établir un constant équilibre entre design et production: générer bénéfice et culture contemporaine. Zanotta a eu le grand mérite de ne jamais confondre son rôle d’industriel avec celui de guerrier menant une croisade culturelle. Il s'est affirmé comme un "businessman" et médiateur inspiré, entre design et désirs et rêves du public.
Depuis le début, cet équilibre est obtenu par la collaboration avec des architectes et designers de renommée internationale comme Achille Castiglioni, Gae Aulenti, Marco Zanuso, Ettore Sottsass, Joe Colombo, Alessandro Mendini, Enzo Mari, Ross Lovegrove et Alfredo Häberli,
pour n’en citer quelques-uns.
Après la deuxième guerre mondiale les firmes ont commencé à utiliser le design industriel pour distinguer leurs produits de façon esthétique et les rendre plus attirants pour le public. Ceci est vite devenu un facteur clef de de leur travail.
Epaulés par les designers avec lesquels ils ont collaboré, ces firmes ont changé la nature classique de leur production industrielle: leurs fabriques se sont peu à peu transformées en laboratoires de recherche pour les arts appliqués.
C’est ainsi que sont nés quelques-uns des produits les plus marquants de l'histoire du design italien: le "Sacco" - grand sac en forme de poire pouvant être revêtu de cuir ou de polyuréthane, rempli à deux tiers de boules en polystyrène, un fauteuil représentatif du style de vie moins rigide, plus relâché, adopté en 1968 dans toute l’Europe- ou encore les Mezzadro, Sella, Sciangai...
En 1989, Zanotta introduit la collection "Zanotta Edizioni", avec comme objectif la commercialisation de meubles proches d’objets d’art, faits mains, libérés de la production industrielle, produits en série limitée et numérotés.
Zanotta est également présente avec son design dans les musées les plus importants, pour ne citer que le Moma à New York, le Centre Georges Pompidou à Paris,Design Museum London, Vitra Design Museum Weil am Rhein, Musée des Arts et Métiers à Berlin.
Zanotta soutient régulièrement des initiatives expérimentales et opérations culturelles pour la la promotion du développement et la diffusion des thématiques liées au design du mobilier et des objets d’aménagement.


TRANS FORMA : exposition de 17 objets de design de Zanotta réinterprétés par le groupe Fabrica
23 avril 2010- 5 juin 2010
lieu : showroom ROB/ CARREROUGE
119, rue de Hollerich
L-1741 LUXEMBOURG
heures d’ouvertures : mardi – vendredi 9-12 et 13-18 heures
samedi 9-18 heures
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu