Inscription à la newsletter :

25.07.2017

Communiqué de presse

Concours «Baulücke» à Dudelange – Um Bierenger Haff

Créer des logements et valoriser l’existant

Créer des logements et valoriser l?existant
(de g. à dr.) Sala Makumbundu, représentant OAI ; Tom Beiler, architect indépendant ; Diane Dupont, premier conseiller de gouvernement, ministère du Logement ; Marc Hansen, ministre du Logement ; Dan Biancalana, bourgmestre de la Ville de Dudelange
Le 24 juillet 2017, Marc Hansen, ministre du Logement, et Dan Biancalana, bourgmestre de la Ville de Dudelange, ont présenté les résultats du 1er «Baulückenconcours». Le programme d’identification et d’exploitation des «Baulücken» dans les communes a été lancé par le gouvernement en 2014 et vise la mobilisation ciblée de parcelles viabilisées, se situant dans une zone destinée à l’habitat et étant directement constructibles, avec le but d’augmenter le nombre de logements disponibles. Un premier concours a été organisé en collaboration avec la Ville de Dudelange portant sur la construction de 15 à 20 logements destinés à la location et sur l’aménagement d’une place publique communale. 

Le programme national «Baulücken»

Le gouvernement a lancé le programme «Baulücken» en 2014. Les objectifs du programme sont l’identification et l’exploitation des «Baulücken» dans les communes. L’avantage des «Baulücken» réside dans le fait qu’elles sont déjà viabilisées, se situent dans une zone destinée à l’habitat et sont dès lors directement constructibles. Le ministère du Logement met de la sorte à disposition des communes un outil qui constitue un moyen remarquable pour augmenter rapidement le nombre de logements disponibles.

Le terrain

Le terrain s’étend sur une surface d’environ 40 ares et se situe dans le quartier Burange, au coin de la «rue des Près» et de la «rue de Hellange». Afin de maintenir le caractère rural de ce quartier, une option est de valoriser le bâtiment de l’ancienne ferme, qui se trouve sur le site. Au-delà, afin de profiter au maximum du terrain et de favoriser l’interaction sociale, des lieux de rencontres doivent être prévus. Se trouvant dans une zone à préserver, le terrain peut être aménagé avec des maisons uni- ou bifamiliales et avec des immeubles de plusieurs logements, des commerces et services de proximité ainsi que des professions libérales (max 200 m² par établissement).

Le concours

Le jury a commencé son travail en 2016 sous la présidence de Tom Beiler, architecte indépendant. Le concours a été scindé en deux phases. Lors de la première phase, un appel à candidature pour des équipes interdisciplinaires (architectes, ingénieurs et autres spécialistes) au niveau européen a été lancé. Parmi les candidatures (non anonymes) remises, sept furent retenues et les candidats invités à remettre une proposition architecturale pour le site conformément au cahier des charges. 

Le lauréat: STEINMETZDEMEYER - Um Bierenger Haff

Le projet «Um Bierenger Haff» manifeste l’importance des échanges sociaux au coeur des quartiers résidentiels. Il met en place un «centre de village», qui offre l’attractivité d’une mixité de population axée sur l’intégration. Le projet propose de créer des habitations regroupées, suscitant d’habiter ensemble et de vivre de manière inclusive. Les processus de planification et de réalisation sont repensés dans le but de limiter les coûts des unités d’habitations et d’accélérer le temps de construction. Les typologies des logements sont conçues pour répondre aux besoins d’aujourd’hui. Les logements proposés sont simples et flexibles, ils offrent des possibilités de combinaisons et d’évolutions. Un potager se situant au nord de la ferme est envisagé comme jardin d’exploitation communautaire, tandis que le jardin «découverte» à l’Est de la maison existante est destiné essentiellement aux plus jeunes. La qualité urbanistique du projet lauréat réside dans l’échelle de la place et des volumes qui la définissent. Le volume existant joue un rôle de charnière, un lien entre le bâti existant, les logements projetés et le développement futur à l’est du site. Les fonctions communautaires sont intégrées à la ferme existante et complètent un espace d’échange et de rencontres doté d’un grand potentiel. L’intimité des logements est particulièrement soignée et l’aménagement des espaces verts protégeant les logements des rez-de-chaussée a été très apprécié par le jury.
Le concept présenté pourrait constituer un modèle de base pour appréhender la réalisation de futurs projets de type «Baulücken».

Étapes futures

Dans l’optique de l’augmentation du nombre de logements disponibles, le ministère du Logement a décidé d’exploiter rapidement deux «Baulücken» supplémentaires, l’une se situant à Pétange, route de Longwy, et s’étalant sur environ 16 ares, l’autre à Differdange, rue des Celtes/rue de l’Usine, d’une superficie globale d’environ 3 ares.
Quant aux enjeux intrinsèques que pose la thématique du logement au Luxembourg, et en particulier les logements abordables et sociaux, le ministère du Logement souhaite entamer un travail collectif de réflexion structurelle. Ambitieux de réunir des représentants du secteur et inscrit dans la volonté de lancer un cycle de débat et d’échange d’idées constructif, il a été décidé de lancer une série de workshops dont le premier aura lieu le 5 octobre 2017. Ayant comme objectif de faire remonter toutes les sensibilités, expériences et besoins du terrain, ledit workshop vise à rassembler un maximum de participants désireux d’apporter leur contribution. Dans cette optique, des délégations représentant un ou plusieurs bureaux sont les bienvenues.

La contribution de l’Ordre des Architectes et des Ingénieurs-Conseils (OAI)


L’OAI accueille très favorablement que le ministère du Logement ait organisé un concours pour ce projet de conception à Dudelange. En effet, il est essentiel de mettre l’accent sur l’aspect qualitatif dans la conception de logements sociaux, tout en tenant compte de la pression actuelle en matière de coût et de délais. Le concours d’architecture permet ainsi d'enrichir le débat, la création et la qualité. Il importe que cette expérience serve à améliorer les futures procédures qui ne manqueront pas d’être organisées en la matière. L’OAI a publié en 2016 le manuel sur les concours d’architecture établi en collaboration avec l’Administration des bâtiments publics et le Syvicol. Il est transmis aux intéressés après renseignement d’un formulaire sur le site www.oai.lu à la rubrique « concours ».
De manière générale, l’OAI recommande que les maîtres d’ouvrage, qui souhaitent organiser des concours, s’adjoignent les services de membres de l’OAI formés en la matière. La liste des conseils en procédures d’attribution de missions membres OAI ayant suivi la formation sur le manuel OAI est publiée sur le site www.oai.lu à la rubrique « concours ».
L’OAI est disposé à analyser les projets de règlement de concours avec l’objectif de garantir au commettant comme aux concurrents une réponse équitable à l’investissement qu’ils auront engagé. L’approbation du concours par l’Ordre constitue un label de qualité, une plus-value pour la procédure en motivant les membres de l’OAI à y participer.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu