Inscription à la newsletter :

03.07.2009

Conférence de Jean Schmit, ingénieur-conseil

Conférence de Jean Schmit, ingénieur-conseil

« Il faut parler de liberté de mouvement et de culture tout autant que de m2, de kWh ou d’émission de CO2 »



Le jeudi 2 juillet a eu lieu, dans l’auditorium de la Banque de Luxembourg, la conférence de Jean Schmit sur le thème « L’ingénieur-conseil : une profession en mutation ! ».
Organisée par la Fondation de l’architecture et de l’ingénierie, cette conférence a permis de mieux comprendre le sens et la portée du travail de l’ingénieur-conseil au travers de l’expérience de Jean Schmit et de son bureau d’études Jean Schmit Engineering (JSE), spécialisé dans le génie technique du bâtiment.
En préambule de la conférence, l’architecte Jim Clemes a exprimé la grande satisfaction qu’il a eue depuis tant d’années à travailler avec Jean Schmit et combien la collaboration et la compréhension entre l’architecte et l’ingénieur sont fondamentales pour la réussite de tout projet de construction.
Dans son exposé, Jean Schmit a mis en exergue les points qu’il considère vitaux dans l’exercice de sa profession. Il se doit d’être un transmetteur de savoir et de savoir-faire. Il doit apporter des solutions novatrices à des problèmes qui ne sont pas purement techniques. Il entretient une relation de confiance et de collaboration avec l’architecte qui va bien au-delà de la relation contractuelle. Tout comme ce dernier, l’ingénieur ne doit pas se focaliser exclusivement sur des calculs et des chiffres, mais il doit toujours garder en tête la philosophie et l’éthique du projet. « Il faut parler de liberté de mouvement et de culture tout autant que de m2, de kWh ou d’émission de CO2 ».
Parmi les références marquantes de l’histoire de JSE, il faut citer le projet de la Société Européenne des Satellites (SES), à Betzdorf, et le nouveau siège de la Banque Générale du Luxembourg dans le quartier du Kirchberg. Deux projets d’envergure pour lesquels JSE a consolidé son savoir-faire dans le domaine des installations électriques complexes, notamment grâce à Lucien Kail, devenu associé en 1994.

Audace et savoir-faire


Innovation, audace et maîtrise technique sont les maîtres mots de l’ingénierie selon JSE. Ce qui veut dire aussi savoir regarder ce qui se fait ailleurs, être capable d’adapter les solutions, au risque de surprendre et parfois même d’aller contre les pratiques instituées. JSE a fait preuve d’ouverture, attentif à ce qui se fait ailleurs, soucieux de promouvoir et développer les solutions innovantes qui parfois pouvaient aller contre les pratiques instituées.
JSE a ainsi conçu la première cogénération avec un moteur gaz pour un projet de logements du Fonds de logement à coût modéré dans le quartier Vieil Esch. Pour le nouveau siège de la Banque Générale du Luxembourg, au Kirchberg, JSE a réalisé une installation de trigénération destinée à produire en simultané chaud-froid-électricité et a utilisé les premiers onduleurs de type rotatif avec des masses rotatives à grande vitesse couplées à un moteur et à une génératrice. En 1995, JSE a mis sur pieds un premier mode de chauffage utilisant des copeaux de bois pour alimenter plusieurs maisons du village d’Enscheringen. En 1999, le bureau d’étude a travaillé sur un système de refroidissement solaire pour l’immeuble de la Banque de Luxembourg situé sur le boulevard Royal. JSE a également mis au point les principes énergétiques des façades de ce même immeuble et de celles des deux tours de la Cour européenne de Justice, ou encore des verrières du Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean.

Pour chacune de ces réalisations innovantes, la maîtrise technique de JSE est à la fois un atout essentiel et une revendication fondamentale. C’est ce niveau d’exigence qui a permis au bureau d’études de mener à bien le projet complexe du premier Data-Center, débuté en 2001. Une réussite qui a entraîné le démarrage de trois nouveaux projets de grande envergure dans ce domaine.
Innovation, audace, maîtrise… Pour JSE, ces mots sont à la fois un credo technique et un mode de pensée. Une façon de respecter les valeurs réelles, de ne pas se satisfaire du prêt-à-penser et du prêt-à-concevoir durable qui sévit ici et là, de choisir les chemins qui ne sont pas forcément les plus faciles et les plus fréquentés. Tout cela pour affirmer une liberté et une indépendance qui ne peuvent qu’avantager la qualité des réalisations et la satisfaction des clients.
Principales réalisations :
- Société Européenne des Satellites à Betzdorf - toute la technique au sol depuis l986
- Banque Générale du Luxembourg - 75.000 m² de bureaux et 20.000 m² de parkings
- Banque de Luxembourg, bvd. Royal
- Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, Kirchberg (inst. de climatisation)
- Nouvelle Aérogare Luxembourg (inst. de climatisation)
- Musée Fort Thüngen
- Grande Extension de la Cour de Justice Européenne (installations de climatisation)
- Nouveau siège de la Luxembourgeoise, Leudelange
- Data-Center Kayl & Data-Center Windhof pour les P&T
- Data-Center Drosbach
- Office Park Findel et 22 autres immeubles administratifs
- Industrie (Goodyear, Fanuc, Rotarex…)
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu